Cet article a été publié le: 12/04/22 19:05 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère du Tourisme annonce 500 milliards FCFA d’investissements dans l’hôtellerie

Abidjan, 12 avr 2022 (AIP)- Le directeur général de l’industrie touristique et hôtelière, Dr Klo Fagama, a annoncé des investissements d’un montant de 500 milliards FCFA dans plusieurs projets imminents et à court terme d’infrastructures hôtelières en Côte d’Ivoire.

Invité mardi 12 avril 2022 de la tribune d’échanges “Tout savoir sur” du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG) sur la thématique du ‘’Tourisme en Côte d’Ivoire”, Dr Klo a précisé que ces projets visent à renforcer les capacités hôtelières et révolutionner le secteur touristique durement frappé par la COVID-19.

Il s’agit, selon le directeur général de l’industrie touristique et hôtelière, du projet « Tour de la Nation », d’un coût de 164 milliards de FCFA. Ce complexe comportera un hôtel 5 étoiles de 225 chambres, des restaurants, des résidences hôtelières, des bureaux et des parkings en sous-sol, du projet de construction des trois tours sur le site de l’AIP avec un hôtel Raffles et comportant une clinique spécialisée de catégorie internationale.

M. Klo a mentionné le projet de réhabilitation et d’extension du Golf Hôtel qui sera opéré par Four Point Sheraton, du projet de développement d’un Resort de 1000 chambres sur le site Dalhia Fleur d’une superficie de 148 hectares en rapport avec le ministère de l’Environnement qui sera opéré par le groupe Accor avec l’enseigne Fairmont Hôtel.

La valorisation touristique de la baie de Cocody avec plusieurs modules dont un hôtel, un immeuble à usage d’habitation, la réhabilitation des établissements patrimoines hôteliers de l’Etat dans le cadre de Coupe africaine des nations (CAN) 2023 à Abidjan et à Yamoussoukro, la réhabilitation et la remise à niveau du Ranhotel à Bouaké exploité par le groupe Accor, et la construction d’un Noom Hôtel dans la capitale du Gbèkè s’ajoutent à la liste des projets de ce vaste programme.

Au-delà de ces infrastructures dont la réalisation est imminente, d’autres projets à savoir les hôtels Kama, « Smart City de Biafra», «Serena Village», «La promenade du monde», la création de 15 parcs, espaces et centres intégrés de loisirs, et la création d’une ludothèque sont également prévus.

Le conférencier a rappelé qu’à l’instar du tourisme international, depuis 2020, le secteur du tourisme en Côte d’Ivoire a subi d’énormes pertes dues aux baisses des arrivées de touristes internationaux liées à la pandémie à coronavirus. A l’en croire, cette crise a freiné la mise en œuvre de la stratégie “Sublime Côte d’Ivoire”.

Toutefois, a précisé Dr Klo Fagama, les mesures de riposte engagées par le Gouvernement ont permis de maîtriser la pandémie et d’aboutir à une relance de l’économie en général.

Avant la COVID-19, avec le dynamisme de l’économie ivoirienne, le nombre d’hôtels est passé de 2.384 en 2016 à 4.394 en 2021, soit un taux de croissance moyen annuel de 10,73% sur la période. Dans le même élan, le nombre de chambres est passé de 38 000 en 2016 à 65 994 en 2021, soit un taux de croissance moyen annuel de 9,64% sur la période.

La ville d’Abidjan concentre à elle seule, près de la moitié de la capacité d’hébergement du pays avec 1.903 établissements hôteliers pour 26.788 chambres en 2021.

L’augmentation du nombre d’emplois directs dans le secteur est passé de 113.000 en 2016 à 132.772 en 2020, soit un taux de croissance moyen annuel de 3,27% sur la période.

(AIP)

bsp/cmas