Cet article a été publié le: 20/09/21 18:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Adama Diawara exhorte la nouvelle direction de l’INP-HB à s’inscrire dans la continuité

Yamoussoukro, 20 sept 2021 (AIP) – Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, qui présidait lundi 20 septembre 2021, la première rentrée académique sous l’ère de la nouvelle équipe dirigeante de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, a exhorté les nouveaux responsables de cette école à maintenir son niveau d’excellence.

« Faites en sorte que les résultats soient à la hauteur de ce qu’on a toujours connu ici à l’INP-HB », a conseillé le ministre Diawara, après avoir égrené les points positifs qui font la marque de l’établissement.

Il y a un mois, une nouvelle direction générale a pris les rênes de l’INP-HB avec l’ambitieuse mission affichée par le directeur, Moussa Diaby, d’en faire « le fleuron de la formation des ingénieurs, des techniciens supérieurs en Afrique et exporter la qualité de son système dans les pays de la sous-région ».

« Cette mission, quoique difficile, est exaltante à l’idée de participer à la promotion de l’excellence au sein de notre nation et dans la sous-région », a-t-il lancé.

Pour l’année académique 2021/2022, 670 bacheliers minutieusement choisis parmi plus de 7 000 candidats entrent à l’INP-HB. Il vont y suivre des formations dans les cycles courts formant en trois ans aux diplômes de techniciens supérieurs mais également dans les classes préparatoires aux grandes écoles.

En 2021, 139 élèves des classes préparatoires aux grandes écoles ont obtenu au moins une admission dans de prestigieuses écoles de France et du Maroc.

(AIP)

gso/cmas