Cet article a été publié le: 26/06/21 8:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Adama Diawara salue la qualité de l’enseignement à l’ISTC

Abidjan, 26 juin 2021 (AIP)- Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara a salué, vendredi 25 juin 2021, « la qualité de la formation dispensée » à l’Institut des sciences et techniques de la communication (ISTC Polytechnique).

« Je suis très satisfait de la qualité de la formation dispensée à l’ISTC », a déclaré le ministre Adama Diawara lors de la 18ème édition des Journées du communicateur, célébrée autour du thème, « ISTC, Polytechnique, semences d’entreprises ».

M. Diawara, qui est le haut patron de ces festivités, s’est aussi réjoui du fait que tous les 10 diplômes couronnant les études des étudiants de l’école, soient homologués par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES).

Il a souligné que « l’un des problèmes majeurs de notre système d’éducation-formation, c’est la difficulté d’insertion des diplômés et non diplômés de notre système.

« Cette inadéquation formation-emploi est à deux niveaux à savoir le niveau qualitatif et le niveau quantitatif. Au niveau qualitatif il n’y a pas de problèmes. Le fait que les diplômes de l’ISTC soient homologués par le CAMES est une preuve d’excellence de la qualité de la formation. Donc, l’inadéquation formation-emploi au niveau qualitatif, je pense que ce problème est réglé au niveau de l’ISTC. Par contre, au niveau quantitatif, le problème est d’ordre national parce qu’étant lié à la dynamique de l’économie », a spécifié M. Diawara qui est également président du Conseil des ministres du CAMES.

Crée en juillet 1992, l’ISTC, regroupe cinq écoles, à savoir les écoles de journalisme, de production audiovisuelle, de publicité marketing, de télécommunication et technologie de l’audiovisuel, ainsi que celle des arts et images numériques.

Bâti dans la commune de Cocody non loin de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), l’établissement est doté d‘équipements didactiques, de studios télé et radio, d’un amphithéâtre de 560 places, de salles spécialisées, d’un centre médical, de bâtiments administratifs, d’un campus et de restaurants offrant un cadre paisible et propice pour une formation de qualité.

(AIP)

sn/tm