Cet article a été publié le: 25/09/22 8:53 GMT

Cote d’Ivoire – AIP / Le ministre Amadou Coulibaly lance un appel au rassemblement autour du président Ouattara

Aboisso, 25 sept 2022 (AIP) – Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, a lancé un appel au rassemblement et à l’union autour du président de la République, Alassane Ouattara, à l’occasion de la cérémonie d’hommage qui lui a été dédiée, samedi 24  septembre 2022, à Affienou dans la sous-préfecture de Kouakro.

M. Coulibaly a appelé la population du Sud-comoé à se rassembler autour du président de la République,  Alassane Ouattara,  en vue de continuer ensemble le développement du pays sous sa conduite.

Il a appelé à mettre l’intérêt collectif au-dessus de l’intérêt personnel, car “toute ambition personnelle n’a de sens que lorsqu’elle s’inscrit dans une ambition de groupe.”

Il a salué l’engagement du président du Conseil économique social environnemental et culturel, Dr Aka Aouélé,  auprès du président Alassane Ouattara.

Il a noté les similitudes entre les deux personnalités à savoir, leur politique du développement et leur engagement pour le bien-être des populations.

Il a fait savoir  que les populations du Sud-Comoé  ont raison de suivre le président Ouattara avec qui la Côte d’ivoire a retrouvé sa place dans le monde avec des performances économiques « exceptionnelles ».

Il en veut pour preuve la résilience de la Côte d’ivoire malgré la pandémie de la covid-19 et ses répercussions sur les économies des pays et la maitrise de l’inflation provoquée par la crise russo-ukrainienne.

Il a également évoqué les investissement visant à améliorer la vie des population dans divers domaines comme l’électrification, les routes entre autres.

Le ministre Amadou Coulibaly a coparrainé cette cérémonie avec un cadre de la région du Sud-Comoé, Ibrahim Magassa. La cérémonie avait pour invité spécial le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Kouadio Konan  Bertin avec la présence de l’ancienne ministre et maire de la commune d’Arrah, Harlette Badou.

Les populations du Sud-comoé rendront, en novembre, un hommage au président Alassane Ouattara.

(AIP)

akn/ask