Cet article a été publié le: 24/06/21 8:08 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre de la Sécurité inaugure le nouveau centre de secours d’urgence du Lôh-Djiboua

Divo, 24 juin 2021 (AIP) – Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé, a inauguré, mercredi 23 juin 2021, le nouveau centre de secours d’urgence (CSU) du Lôh-Djiboua, basé à Dagrom, commune de Divo, en présence des représentants des partenaires financiers internationaux, des autorités administratives et traditionnelles locales et des populations.

Le nouveau CSU est bâti sur un terrain de cinq hectares, à trois kilomètres de la ville de Divo, non loin de l’axe principal allant à Lakota, et a coûté près de 120,9 millions de francs CFA. Il occupe 1000 m² et dispose de plusieurs commodités dont un foyer polyvalent, un bureau des opérations et des transmissions (BOT) et trois bureaux.

La remise de cet ouvrage de Divo entre dans le cadre du « projet de renforcement des capacités de prévention des catastrophes pour l’amélioration de la protection civile en Côte d’Ivoire (PRCA/PC) ». Ce projet est financé à hauteur de cinq millions de dollars par le Japon et le Fonds de consolidation de la paix (PBF) mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Fort de 53 agents dont quatre femmes, le CSU de Divo dispose de trois ambulances (VSAV) et de deux véhicules de soutien logistique (VSL) et est placé sous l’autorité de l’Office national de la protection civile (ONPC) et du conseil régional.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé à Divo

Le ministre Vagondo s’est réjoui de la réalisation de cet ouvrage et a remercié les partenaires financiers du projet, avant de saluer et féliciter les sapeurs-pompiers civils pour leur abnégation au travail, en dépit des nombreux accidents de la route et sinistres enregistrés dans la région ces derniers temps. « Aujourd’hui, un centre de secours s’ouvre pour venir, un tant soit peu, contribuer au soulagement de nos frères », a déclaré le ministre.

L’ancien CSU avait été aménagé, en 2014, par le conseil régional du Lôh-Djiboua au quartier Plateau de Divo, sur un site en location. Le commandant du CSU, le sergent-chef N’Guessan Edith Marthe, et ses agents mènent au quotidien des opérations de secours et d’assistance aux accidentés ou sinistrés, à la satisfaction des populations de la région.

(AIP)

Jmk/kp