Cet article a été publié le: 11/06/22 7:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre de l’Environnement rassure sur l’efficacité du dispositif sécuritaire pour faire face aux risques de pollution sur le littoral ivoirien

Grand Lahou, 11 juin 2022 (AIP) – Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Jean Luc Assi, a fait la présentation du matériel nécessaire pour lutter contre les risques de pollution aux larges des côtes ivoiriennes, afin de rassurer les populations du littoral ivoirien sur l’efficacité des dispositions prises par le gouvernement ivoirien.

Cette présentation de matériel a eu lieu, jeudi 09 juin 2022, à l’embouchure de Lahou Kpanda à 18 kilomètres de Grand-Lahou (sud, région des Grands ponts), lors d’une visite du site, dans le cadre de l’édition 2022 des exercices du Plan d’intervention d’urgence, de lutte contre les pollutions accidentelles en mer, en lagune, et dans les zones côtières (Plan POLLUMAR), visant à prévenir et lutter efficacement contre les risques de pollution des eaux.

Une simulation d’intervention à l’embouchure a été effectuée avec le matériel composé d’hélicoptères et de drones qui ont survolé le plan d’eau. Il y a eu également des barrages en boudin pour absorber les hydrocarbures, des motopompes, et divers autres équipements pour nettoyer les plages.

Le ministre Assi a souligné, au cours du point presse, que ces exercices avec tout ce matériel et les compétences mobilisées permettent de «  montrer la capacité du gouvernement ivoirien à lutter efficacement et promptement contre d’éventuels sinistres aux larges de nos côtes ».

Le président des pêcheurs de Lahou Kpanda, Alphonse Akadjé, a déclaré, au regard des dispositions prises, que les mesures de prévention du gouvernement pour faire face aux risques de pollution rassurent, en dépit de la proximité des exploitations pétrolières et gazières, situées à une cinquantaine de kilomètres des côtes de Lahou Kpanda.

La visite à l’embouchure de Lahou Kpanda à mis fin à la cinquième édition des exercices du “Plan POLLUMAR”. Ceux-ci se sont déroulés du mercredi et jeudi, à Grand-Lahou, et ont été coordonnés par le Centre ivoirien antipollution (CIAPOL).

Les participants sont venus du Port autonome d’Abidjan, de la marine nationale, des sapeurs-pompiers, de la gendarmerie nationale, de l’armée de l’air, de la police nationale, des affaires maritimes, de l’armée de terre, de certains ministères techniques et de la Primature.

(AIP)

rk/jmk/fmo