Cet article a été publié le: 18/08/21 20:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le ministre des Transports appelle les conducteurs à la prudence sur les routes

Abidjan, 18 août 2021 (AIP) – Le ministre des Transports, Amadou Koné a appelé mercredi 18 août 2021 à Abidjan, les chauffeurs de mini cars et autres véhicules de transports en Côte d’Ivoire à faire preuve de prudence sur les routes, lors d’une séance de sensibilisation sur les accidents de la route.

« Nous devons travailler ensemble pour qu’il y ait moins de morts. Il y a beaucoup de chauffeurs qui ont perdu la vie. Chacun a une part de responsabilité à commencer par les propriétaires des véhicules. Ils ont le devoir de prendre soin des véhicules qui vous conduisez », a suggéré M. Koné appelant les conducteurs à respecter les Forces de l’ordre sur la route.

Saluant le garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme qui a pris une circulaire impliquant désormais les propriétaires des véhicules dans les causes des accidents, le ministre Amadou Koné a précisé que le gouvernement a décidé de prendre sa part de responsabilité.

« On va traquer tous ceux qui sont hors la loi. Ce n’est pas contre quelqu’un mais c’est pour le bien-être commun », a-t-il indiqué rappelant que la vaste campagne de sensibilisation “Stop à l’incivisme sur nos routes” permettra de corriger certains problèmes à l’origine des accidents.

Il a invité chaque transporteur à s’approprier cette campagne qui prendra fin le 06 septembre 2021 pour laisser place à la répression à partir du 07 septembre 2021. Au nom des chauffeurs, Sanogo Tairou a salué le ministre pour ses conseils avisés.

Les causes des accidents en Côte d’Ivoire sont, entre autres, l’excès de vitesse, l’imprudence des chauffeurs, les mauvais stationnements, les défaillances mécaniques, la fatigue et la consommation d’alcool ou d’excitants.

Le Premier ministre, Patrick Achi a procédé mardi 10 août 2021 au lancement de la campagne “Stop à l’incivisme sur nos routes” dans le cadre de la stratégie nationale de la sécurité routière.

La stratégie, adoptée par le Conseil des ministres du 7 juillet 2021, traite des causes matérielles et humaines des accidents graves de la route, y apporte des réponses concrètes, pratiques et rapides.

Cette stratégie vise à stabiliser la progression du nombre d’accidents, dans les 12 prochains mois et à inverser la courbe à partir de juillet 2022 pour atteindre une réduction majeure dans les cinq prochaines années.

(AIP)

bsp/kam