Cet article a été publié le: 21/09/20 14:28 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Gaoussou Touré mobilise les ressortissants du District du Denguélé à Anyama pour l’élection du président Ouattara

Abidjan, 21 sept 2020 (AIP)- Le ministre de la Promotion de la Riziculture, Gaoussou Touré, a eu une rencontre, samedi 19 septembre 2020, avec les ressortissants du District du Denguélé à Anyama au cours de laquelle il les mobilisés à voter massivement le président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle du 31 octobre.

Touré a adressé, au nom du président Alassane Ouattara, les fils et filles du Denguélé pour le soutien constant qu’ils lui ont toujours témoigné depuis son entrée en politique. Il a aussi expliqué les raisons pour lesquelles le président Ouattara est candidat pour l’élection du 31 octobre.

Pour l’émissaire spécial du président de la République, Alassane Ouattara est candidat parce que le Denguélé le lui a demandé face au cas de force majeure que constituait le décès du premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Aussi, a-t-il a mis les ressortissants du District du Denguélé en mission pour la victoire du candidat RHDP au soir du 31 octobre, leur demandant d’être des acteurs actifs de la campagne du candidat Alassane Ouattara en allant vers tous les Ivoiriens.

Des ressortissants du District du Denguélé à Anyama

Gaoussou Touré a rappelé les projets dont a bénéficié le District du Denguélé avec les grands travaux d’infrastructures, notamment le bitumage des principales routes jusqu’aux frontières du Mali et de la Guinée. Le candidat du RHDP n’a donc pas à faire campagne, selon lui, tant ses nombreuses  actions de développement pour le bien-être des populations sont des arguments en sa faveur.

Pour leur part, les ressortissants du District du Denguélé à Anyama ont réaffirmé leur engagement indéfectible aux côtés de l’actuel chef de l’Etat.

Des personnalités de premier plan étaient présentes pour apporter leur soutien à la tournée. Il s’agit notamment des Sénateurs Germain et Baba Traoré, du maire Amidou Sylla et du responsable des Odiennéka, Karamogo Doumbia.

(AIP)

ask