Cet article a été publié le: 28/08/21 10:51 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Ministre Kobenan Adjoumani prône l’unité à Débrimou

Dabou, 28 aout 2021 (AIP)- Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani à prôné, vendredi 27 août 2021, à Débrimou, village situé à 4.5 kilomètres de Dabou, l’unité à l’ensemble du village et particulièrement à la génération M’bédiè dudit village qui a porté son choix sur lui en tant que haut patron de la cérémonie intitulée, « Afokr (unité), gage de réussite et de développement ».

Pour M. Adjoumani, l’unité est le préalable au développement d’un village. Répondant aux doléances de Gnagne Nathanaël, il a demandé à la génération M’Bédié de demeurer unis et de travailler sans relâche pour leur village. A cet effet, il les a exhortés à ne plus se fier au discours diviseur des hommes politiques, car ce sont eux la source de nos problèmes.

Kobenan Adjoumani, à la tête d’une forte délégation, a dans la foulée de l’appel au rassemblement autour du travail, promis mettre en place une usine de transformation du manioc d’un coût de 40 millions de francs CFA bâtiment compris et aussi donné des instructions au responsables des coopératives Kouassi Kouakou André, d’inscrire les M’Bédié de Débrimou sur la liste des coopératives à aider cette année.

Expliquant la baisse du cours de l’hévéa, culture dont Dabou est principale productrice, il a fait savoir aux populations de Débrimou qu’à la différence du cacao, de l’anacarde et autres, le prix de l’hévéa n’est pas fixé sur le marché national. Il a promis une hausse significative de l’hévéa à plus de 400 f d’ici octobre 2021, pour la simple raison que les grains d’hévéa servent à la production du bio carburant bon pour l’usage des véhicules.

L’illustre hôte de la génération M’Bédiè de Débrimou a posé la première pierre du pavillon pédiatrique du centre de santé du village.

Il a aussi rendu hommage au ministre gouverneur des lagunes, Vincent Lohoues, au maire de Dabou l’honorable Yédé Niagne Jean Claude et à la présidente nationale des femmes du rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Ehui Odette Agnero, qui ont œuvré à rendre son bref séjour agréable.

(AIP)

bec/fmo