Cet article a été publié le: 2/06/21 8:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Kouadio Bertin visite la grande chancelière pour recevoir des conseils 

Abidjan, 02 juin 2021 (AIP)- La grande chancelière de l’Ordre national de la République de Côte d’Ivoire, Henriette Diabaté, a reçu en audience, mardi 1er juin 2021, à son domicile à Abidjan, le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin (KKB), venu « recevoir ses conseils et bénédictions pour la tenue du processus de réconciliation ».

« Nous nous sommes donnés un temps d’écoute des ivoiriens pour recueillir leurs avis, suggestions et surtout leurs conseils pour la tenue de la réconciliation », a déclaré M. Kouadio, précisant que « la conduite d’une telle mission requiert la mobilisation de toutes les forces vives de la Nation, à commencer par les institutions de la République ».

Entant que présidente de la Grande chancellerie, « nous venons la saluer dans le cadre de la mobilisation de l’ensemble des institutions ».

Ce fut une visite de courtoisie qu’a rendu le ministre Kouadio Konan Bertin, à « sa maman, pour s’enquérir de son état de santé et lui souhaiter bonne fête maman ». Nous repartons en joie de savoir qu’elle se porte bien, a-t-il poursuivi.

Le ministre Kouadio Konan Bertin a, en outre, vanté les mérites de la grande chancelière. « Grand modèle pour la Côte d’Ivoire, Henriette Diabaté, est une des rares bibliothèques dont on dispose encore. Il est donc bon qu’on vienne de temps à temps à la source pour nous abreuver ».

En fin de propos, le ministre de la Réconciliation s’est dit heureux d’avoir reçu des conseils utiles et surtout la bénédiction, pour la conduite de la mission.

La grande chancelière a acquiescé ces paroles du fils, indiquant qu’il est important pour tous d’œuvrer pour la réconciliation. Avec un cœur d’une mère, Henriette Diabaté a souhaité bonne fête de mère à tous et bon retour à la délégation venue en visite à son domicile.

Le 27 mai 2021, le ministre de la Réconciliation nationale rencontrait le président du Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire, Mamadou Koné, pour recueillir ses conseils sur la tenue du processus de réconciliation.

(AIP)

eaa/fmo