Cet article a été publié le: 10/07/21 10:47 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Ministre Tchagba lance un projet d’adduction d’eau potable de 18,378 milliards à Katiola

Katiola, 10 juil 2021 (AIP)-Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba a procédé vendredi  09 juillet 2021 au lancement des travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable de Katiola et les localités environnantes, d’un coût de 18,378 milliards de francs CFA en présence de son collègue des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Caméra, parrain de la cérémonie.

Ce chantier est inscrit dans un projet structurant global bénéficiant d’un financement de 170,250 milliards de francs CFA obtenu par le président de la République, Alassane Ouattara, auprès d’Eximbank Chine pour adresser les problèmes d’eau dans 12 villes très déficitaires de la Côte d’Ivoire.

Les travaux, qui s’exécuteront en trois ans, selon M. Tchagba, consisteront à la construction d’un seuil en béton armé de 50 mètres sur le fleuve N’Zi, d’une station d’exhaure de traitement d’eau potable de 400 m3/h dans le village de Timbé, d’un château d’eau de 1000 m3 DSUR 30 m de haut. Il s’agira également de la pose de conduite d’eau traitée de 15 kilomètres en fonte DN400, le renforcement et l’extension des réseaux de réhabilitation.

«Grâce à ce projet qui permettra de produire 8000 m3/jour, les besoins en eau potable des populations de Katiola et localités environnantes seront couverts jusqu’en 2040. Cela contribuera à améliorer votre santé et d’autre part à réduire les corvées d’eau imposées aux femmes, aux enfants et particulièrement aux jeunes filles», a relevé Laurent Tchagba.

Parrain de la cérémonie, Thomas Camara fils et député maire de Katiola, a salué le lancement de ce projet qui viendra soulager ses parents remerciant au passage le président de la République et le gouvernement.

La ville de Katiola est alimentée en eau potable à partir de quatre forages et du barrage de Nikola construit sur la Lonreni. Cette production de manière cumulée était de 2.200 m3/j pour un besoin de 4.061 m3/j, soit un déficit de 46%.

Pour apporter une solution technique d’urgence, le ministre de l’Hydraulique avait procédé le 25 juin 2021, au lancement des travaux d’une Unité compact Dégremond (UCD) en attendant ledit projet structurant.

Cette UCD, dont les travaux sont achevés, devrait produire 2.000 m3 pour combler le déficit. Toutefois, à cause de l’insuffisance d’eau dans le barrage pour faire fonctionner en même temps la nouvelle infrastructure et l’ancienne station, ce projet connaît des difficultés.

«Ce qui fait que les populations de Katiola sont toujours confrontées au manque d’eau. J’ai donc instruit mes services afin qu’ils prennent toutes les dispositions pour qu’on démarre à Katiola les travaux du projet structurant des 12 villes dans un meilleur délai », a rappelé Laurent Tchagba.

(AIP)

dg/bsp/fmo