Cet article a été publié le: 14/12/20 9:51 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Tchagba primé pour les projets d’adduction en eau potable

Abidjan, 14 déc 2020 (AIP)- Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a reçu vendredi 11 décembre 2020, le prix  spécial du développement des infrastructures l’hydrauliques décerné par AB communication.

Les organisateurs de cette cérémonie de distinction ont précisé que depuis la mise en place  du ministère de l’hydraulique, beaucoup  d’efforts sont faits pour garantir l’accès  des populations à l’eau potable.

Au nom de M. Tchagba, cette distinction a été réceptionnée par l’inspecteur général du ministère de l’Hydraulique, Norbert Kobenan, des mains du ministre de l’Economie  et des Finances, Adama Coulibaly, parrain de la cérémonie, selon une note d’information transmise à l’AIP.

Plusieurs projets de l’Etat en matière d’adduction en eau potable sont mis en œuvre par le ministère de l’Hydraulique en Côte d’Ivoire. Ce sont notamment la sécurisation  des  ressources mobilisables pour  l’alimentation en eau potable, la réhabilitation des infrastructures d’hydraulique humaine, la construction des infrastructures d’hydraulique humaine de qualité, le renforcement de la   gouvernance du secteur des infrastructures d’hydraulique humaine.

Au titre de l’année 2021, le ministère de l’Hydraulique qui bénéficie d’un budget de 86,5 milliards de francs CFA dont 10,2 milliards pour le programme administration générale et 76,3 milliards pour le programme infrastructures de l’Hydraulique humaine, entend poursuivre les grands chantiers.

Il s’agit de la réhabilitation de cinq barrages de stockage d’eau de 12,6 millions de mpermettant la sécurisation de l’adduction d’eau potable (AEP) de 1,1 million de personnes, la construction d’un barrage de stockage d’eau  à  Bondoukou  d’une capacité de 8 millions de m3, établir 1.716 titres fonciers des ouvrages hydrauliques.

Au titre du programme d’urgence d’hydraulique, c’est un total de 41 localités dans 14 régions qui seront impactées à terme pour un montant 60,6 milliards de francs CFA et au niveau de l’Hydraulique villageoise, les projets coûteront 11,5 milliards de francs CFA.

Quant au système d’hydraulique villageoise améliorée, quatre projets sont en cours d’exécution dans les régions du Bafing, du Tonkpi, du Hambol et du Bélier pour un montant de 905 millions de  francs CFA.

(AIP)

bsp/cmas