Cet article a été publié le: 9/09/21 15:12 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau président du CNOA décline les priorités de son mandat 2021-2024

Abidjan, 09 sept 2021 (AIP)- Le nouveau président du Conseil national de l’ordre des architectes (CNOA) de Côte d‘Ivoire, Joseph Amon, a saisi jeudi 09 septembre 2021, l’opportunité d’une conférence de presse au siège de son institution à Abidjan, pour présenter les principaux axes de son programme, « la poursuite du rêve », devant être mis en œuvre par son bureau au cours de ses quatre ans de mandature.

M. Amon a expliqué que ce programme, qui a été présenté à l’ensemble des membres de sa corporation, s’articule autour de quatre principaux axes, notamment l’amélioration de la vie sociale et les conditions d’exercices des architectes, le renforcement de la position de l’ordre des architectes et des architectes dans le paysage ivoirien, la valorisation de l’image de l’architecte auprès de la population et des pouvoirs publics tout en favorisant la diffusion de la culture architecturale, et enfin la conception, la production et la transmission d’une architecture durable et responsable et la valorisation de l’enseignement.

Pour lui, au regard des malencontreux effondrement d’immeubles, il est impérieux de faire appel aux professionnels, notamment aux membres de l’ordre.

« Il faut qu’on comprenne que le bâtiment ou les infrastructures se réalisent avec des professionnels. Les professionnels se sont les architectes, les ingénieurs, les bureaux de contrôle, les bureaux d’études. Lorsque vous faites appel à tous ces différents professionnels, soyez assurés que les risques d’effondrement vont être quasiment nuls et c’est qu’il faut faire passer comme message et nous allons nous atteler à faire passer ce message auprès de tout le public », a-t-il indiqué.

ok
Le président du CNOA de Côte d‘Ivoire, Joseph Amon

« Les effondrements qui ont pu être constatés ici en Côte d’Ivoire, quand vous ferez un certain nombre d’enquêtes, vous verrez que les architectes ne sont pas intervenus sur ces bâtiments. C’est une raison pour lesquelles nous avons dénoncer un certain nombre d’insuffisances qu’il fallait corriger. A ce niveau, il y a un certain nombre d’actions qui ont déjà été entreprises parce que tous les différents professionnels qui concourent à l’acte de bâtir, les ingénieurs conseil, les architectes mais également les administrations, nous avons fait déjà des concertations afin de pouvoir parer à toutes ces différentes situations », a assuré M. Amon.

Joseph Amon succède à Abdoulaye Dieng décédé durant son mandat le 25 avril 2021. A l’issue d’un intérim de quatre mois assurés par le vice-président de cet ordre, Koupo Gnoléba, il a été porté à la tête de l’ordre au détriment de deux autres candidats le 26 août 2021.

Le bureau actuel du conseil de l’ordre des architectes est composé de 12 membres.

(AIP)

gak/fmo