Cet article a été publié le: 25/03/21 15:28 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouvel ambassadeur de la GB et le nouveau représentant du PAM chez le ministre des Affaires étrangères

Abidjan, 25 mars 2021 (AIP)- Le ministre des Affaires étrangères, Ally Coulibaly,  a reçu jeudi 25 mars 2021 à son cabinet à Abidjan, respectivement l’ambassadeur entrant de la Grande Bretagne en Côte d’Ivoire, Catherine Grace Brooker et le représentant et directeur pays entrant du Programme alimentaire mondial (PAM), Ussama Osman.

Les hôtes de la Côte d’Ivoire ont respectivement présenté leurs « copies figurées » et « lettre de cabinet » au ministre Ally Coulibaly, en présence de ses plus proches collaborateurs.

« Nous sommes heureux de vous recevoir ici au ministère des Affaires étrangères qui sera à partir d’aujourd’hui, votre maison », a-t-il déclaré à l’endroit de l’ambassadeur de Grande Bretagne.

Il a rappelé à son hôte que les relations entre la Côte d’Ivoire et la Grande Bretagne remontent aux années 1960 « et n’ont pas pris de ride, en dépit même de la Covid-19 ».

Ally Coulibaly s’est félicité de vertus partagées entre la Côte d’ Ivoire et la Grande Bretagne. « Vous aurez l’occasion de présenter vos lettres de créances au chef de l’Etat et je pense que vous marcherez dans les pas de votre prédécesseur », a-t-il conclu.

Le 29 juillet 2020, le Conseil des ministres a donné son accord en vue de la nomination de Catherine Grâce Brooker en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume-Uni, de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Abidjan.

M. Coulibaly s’est dit heureux de la nomination en Côte d‘Ivoire, d’Ussama Osman en qualité de représentant du PAM. « Nous gardons l’espoir que nous continuerons de poursuivre notre relation (…). Merci pour tout ce que vous faites pour nos enfants (…), cette coopération mérite d’être renforcée, vos actions sont tant bénéfiques pour le peuple ivoirien », a-t-il déclaré.

Ussama Osman a été nommé représentant et directeur pays du PAM en Côte d’Ivoire, en novembre 2020. Il mènera l’action de son institution au sein du système des Nations-Unies en Côte d’Ivoire pour aider le gouvernement à atteindre les objectifs de développement durables.

(AIP)

gak/cmas