Cet article a été publié le: 5/07/22 9:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le patronat ivoirien encourage la mutualisation des initiatives de recherche

Yamoussoukro, 5 juil 2022 (AIP) – Le président de la confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean-Marie Ackah, a appelé, lundi 4 juillet 2022, à Yamoussoukro, à la mutualisation des efforts de recherches en soutien à l’économie du pays.

Invité d’une séance d’information parlementaire du Sénat pour donner la vision du patronat sur l’impact pour l’emploi de la valorisation des matières premières, M. Ackah a soutenu  qu’il «  n’y a pas beaucoup d’entreprises qui ont les capacités financières voire même techniques de mettre en œuvre la recherche et de soutenir elles-mêmes une recherche ».

La mutualisation des initiatives, a-t-il fait valoir, devra aider à mieux supporter le coût de la recherche en envisageant des regroupements par filières ou corporations.

« C’est le cas des filières comme la filière caoutchouc hévéa ou la filière elle-même commence par apporter des efforts en matière de recherche pour l’amélioration de leur productivité », a-t-il affirmé.

Jean-Marie Ackah a ensuite révélé qu’il existe un partenariat entre le secteur privé et le ministère en charge de la Recherche scientifique qui permet à la CGECI, sur la base de ses ressources d’organisation, d’accorder des subventions, des prix à des chercheurs ivoiriens qui travaillent sur des problématiques de recherches appliquées à l’entreprise.

« Si nous partageons ensemble le constat qu’un effort plus important doit être fait dans le sens de la recherche scientifique, on peut donc réfléchir à des mécanismes de fiscalités adaptés pour soutenir cette recherche comme on a pu le faire par exemple pour certaines activités sportives », a préconisé l’invité des sénateurs.

(AIP)

gso/ask