Cet article a été publié le: 27/01/22 14:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le PDCI-RDA au « travail » et « remobilisé » pour la conquête du pouvoir (Porte-parole)

Abidjan, 27 jan 2022 (AIP)- Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) est “au travail et remobilisé” pour la reconquête du pouvoir en 2025, a laissé entendre son porte-parole, Kouassi Bredoumy Soumaila Traoré, jeudi 27 janvier 2022, lors d’un déjeuner de presse au siège de cette formation politique à Abidjan.

« Le parti est au travail et remobilisé pour aller à la conquête du pouvoir, en dépit des dures épreuves qu’il a connues en début d’année 2021 », a déclaré M. Bredoumy, annonçant la tenue prochaine d’un bureau politique et d’un congrès pour désigner le candidat du PDCI pour les élections présidentielles de 2025.

« Nous voulons que le PDCI vienne au pouvoir en 2025. Le président Bédié a jugé utile de mettre en place de nouvelles structures dans cette optique. Les supposées divisions, ce n’est que de l’apparence. Quand il s’agira d’aller au pouvoir, vous verrez (…) », a-t-il indiqué.

Il a dit reconnaitre qu’il y a des difficultés au sein de son parti, mais, « tous ces débats sont démocratiques. Nous allons les résoudre sereinement et avec militantisme ».

Pour Soumaila Traoré, coordonnateur général de la grande cellule de coordination de la communication (GCCC) du parti d’Henri Konan Bédié, le découpage électoral est certes en défaveur de sa chapelle politique, mais cela ne freinera pas l’ardeur du PDCI-RDA à prendre part aux élections en Côte d’Ivoire.

« Face au péril de la nation, l’intérêt de la nation doit primer », a-t-il exprimé.

Sur la question du renouvellement des générations au sein de son parti, le porte-parole a rassuré qu’il n’y a pas de génération spontanée, d’où la formation initiée au profit des jeunes du PDCI.

“Si le président Bédié n’est pas candidat en 2025, ce sont les jeunes qui vont représenter le PDCI. Si un jeune remplit les conditions, nous serons derrière ce jeune”, a-t-il assuré.

Kouassi Bredoumy Soumaila Traoré a estimé que son parti est organisé et a des règles.

« Quelque soit votre acceptabilité dans un parti, si vous ne respectez pas les conditions fixées par la CEI, vous ne pouvez pas être candidat, Le PDCI fera appel à toutes ses filles et tous ses fils. Nous allons élargir à toutes les bases et si la base désigne, nous allons nous aligner », a-t-il conclu.

(AIP)

gak/ask