Cet article a été publié le: 16/07/21 19:32 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le plan annuel de gestion du Parc National de Taï réalisé à 75%

San-Pedro, 16 juil 2021 (AIP)- La direction de la zone de sud-ouest (DZSO) de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) a réalisé les activités inscrites au Plan d’Opération 2021 avec une performance de 75% des prévisions, selon le bilan de gestion du deuxième trimestre présenté à l’atelier de suivi de la mise en œuvre du plan.

Le bilan du deuxième trimestre du Plan d’Opération, présenté mercredi 14 juillet 2021 à San-Pedro, montre que toutes les activités programmées ont été exécutées conformément à ce qui avait été arrêté comme timing.

Ce Plan d’Opération (PO) 2021 s’inscrit dans la continuité et le renforcement des six programmes d’activités à savoir, la surveillance et la protection, le suivi écologique et la recherche, la gestion participative et appui au développement local, la communication et écotourisme, les infrastructures et les équipements, le management et l’intégration régionale, inscrits au PO 2020.

« Avec ce taux de75%, c’est encourageant. Depuis la mise en œuvre de ce plan d’aménagement, on n’a pas encore atteint une telle performance après six mois d’activités », se réjouit le directeur de la zone de sud-ouest de l’OIPR, lieutenant-colonel Diarrassouba Abdoulaye.

Le bilan du deuxième trimestre met, par ailleurs, en évidence quelques retards au niveau de certaines activités telles que le suivi écologiques et la surveillance et protection, qui restent à rattraper pour l’amélioration des performances.

Le Lieutenant-colonel Diarrassouba explique les écarts par rapport aux prévisions par des paramètres exogènes indépendants de la volonté de son équipe.

Il s’agit notamment des achats d’équipements et de matériels (tels que des drones de surveillance) prévus pour des activités de terrain, qui n’ont pas été réalisés, et la réhabilitation des pistes à travers le Projet d’Investissement financier, qui n’a pas été exécutée.

Le directeur général de l’OIPR, le colonel major Tondossama Adama, a félicité ses collaborateurs, avant de les exhorter à poursuivre les efforts.

Les activités de l’OIPR avaient été freinées en 2020 par la crise sanitaire liée à la maladie à Coronavirus (COVID-19). Cette année, avec l’amélioration de la situation sanitaire, l’équipe de gestion du parc national de Taï est en pleine activité avec la mise œuvre son programme d’éducation environnementale des populations riveraines en boostant ses activités de sensibilisation sur le terrain et à travers la presse locale, avec pour objectif la réalisation d’une performance d’au moins 90% d’exécution du Plan d’Opération annuel.

Situé au sud-ouest de la Côte d’Ivoire, le parc national de Taï est la plus grande forêt tropicale primaire sous protection dans zone ouest-africaine. Avec une superficie d’environ 5.360 km², ce parc constitue un immense réservoir génétique en raison de sa grande étendue et de sa richesse en biodiversité.
(AIP)
nbf/cmas