Cet article a été publié le: 26/08/21 10:11 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le plan d’action de réinstallation du projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo-Popoli lancé

Soubré, 26 août 2021 (AIP)- Les responsables de Côte d’Ivoire Energies, en partenariat avec ceux du Bureau national d’études et de développement (BNETD), ont procédé mercredi 25 août 2021 à Soubré, au lancement du plan d’action de réinstallation (PAR) des populations impactées par le projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo-Popoli, en présence du préfet de région et des populations impactées.
Le chef du projet, Balet Maxime, représentant le directeur général de Côte d’Ivoire Energies, a expliqué que la commission interministérielle pilotée par l’Agence nationale de l’environnement a approuvé les rapports d’étude d’impacts environnemental et social ainsi que le plan d’action de réinstallation des populations du projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo-Popoli.
« En accord avec les autorités préfectorales, les parties prenantes, nous lançons aujourd’hui le plan d’action de réinstallation du barrage de Gribo-Popoli. Pour Côte d’Ivoire Energies et pour ses partenaires, c’est une opération importante et déterminante pour la réussite du projet parce qu’elle permet, à travers les évaluations qui ont été faites, de reconditionner, de restructurer et de créer toutes les conditions pour que les populations qui auront perdu des biens se retrouvent dans des conditions acceptables, conformément aux recommandations », a-t-il expliqué.
M. Balet a assuré que tous les problèmes et interrogations soulevés par les populations impactées et liés au projet doivent trouver des solutions à travers le PAR.
Le représentant du BNETD, Dogoua Michel, a soutenu que le PAR est une réponse aux différentes préoccupations rencontrées par les populations impactées par le projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo-Popoli. « Une cellule PAR sera mise en place et sera chargée de sa mise en œuvre sur une durée de 30 mois à partir de la date de lancement », a-t-il assuré.
 
Environ 7309 personnes reparties au sein de 1068 ménages sont affectés dans le cadre de ce projet. La compensation se fera en nature par relogement des chefs de ménage propriétaires résidents et en numéraires par versement d’espèces en monnaie locale selon le préjudice subi. Et ce, conformément à la réglementation en vigueur.
Le préfet de région de la Nawa, préfet du département de Soubré, Koné Messamba, a invité les populations impactées à participer à la réussite de ce projet, afin que l’aménagement hydroélectrique de Gribo-Popoli connaisse un franc succès dans sa réalisation.
(AIP)
km/gak/cmas