Cet article a été publié le: 30/11/21 17:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le PNUD remet 300 tablettes numériques au CNS et au MSHPCMU

Guiglo, 30 nov 2021 (AIP) – Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a remis 300 tablettes numériques au ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle (MSHPCMU), à travers le Conseil national de sécurité (CNS), en vue d’outiller ce ministère à accélérer et renforcer la digitalisation et la vaccination contre le Covid-19.

Ce don, d’un coût estimé à plus de 43 millions de FCFA, vise aussi à renforcer le dispositif de collecte des données et gérer au mieux les files d’attente au niveau des centres de vaccination, dans le cadre de la lutte contre cette pandémie dont le nouveau variant Omicron, découvert ces derniers temps en Afrique du Sud, est reconnu comme plus virulent que le variant delta..

«Il faut donc redoubler d’efforts pour accélérer la vaccination. Ce qui impose de doter les centres de vaccination de moyens adéquats pour collecter et gérer efficacement les données des personnes vaccinées, assurer un suivi efficient des doses de rappel des primo-vaccinées et des manifestations post-vaccinales indésirables, et raccourcir les délais de délivrance du pass sanitaire que certains vaccinés sont encore en attente d’en disposer », a déclaré la Représentante Résidente du PNUD en Côte d’Ivoire, Carol Flore Smereczniak.

Recevant ces 300 tablettes offertes par le PNUD, le Conseil national de sécurité (CNS) améliore ainsi la mise en œuvre du plan de riposte contre le Covid-19.

«Au vu des fraudes sur les attestations des tests PCR et des carnets de vaccination, le CNS a re-décidé de l’adoption à compter du lundi 20 septembre 2021, de passes sanitaires à QR code pour les voyageurs. La mise en œuvre de ces décisions va nécessiter la conception d’une plateforme informatique permettant de numériser tout le processus. Chose qui demande bien évidemment l’utilisation d’outils de collecte de données », a affirmé le Secrétaire général du CNS, Fidèle Sarassoro.

Ces 300 tablettes numériques de dernières générations ont été réceptionnées par le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle (MSHPCMU), Pierre N’Gou Dimba, qui a assuré la structure donatrice que la tutelle s’engage à améliorer la célérité des enregistrements des patients.

«Ce matériel que vous venez d’offrir va renforcer le parc logistique que vous nous avez permis d’acquérir avec l’ensemble des partenaires qui nous accompagnent et le gouvernement. Et ce matériel est donc un précieux outil qui va nous permettre d’accélérer et de renforcer la digitalisation et la vaccination», a souligné, M. N’Gou Dimba

A ce jour, la Côte d’Ivoire a enregistré plus de 60.000 malades et 704 décès liés de Covid-19.

(AIP)

ja/ask