Cet article a été publié le: 16/11/20 14:33 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le préfet de Daloa invite les jeunes à rester “sourds” aux mots d’ordre de désobéissance civile

Daloa, 16 nov 2020 (AIP)- Le préfet de la région du Haut Sassandra, préfet du département de Daloa, Bako Digbé Anatôle-privat, a invité, dimanche 15 novembre 2020, lors de la célébration de la journée de paix, les jeunes à rester “sourds” aux appels à la désobéissances civiles et à éviter les affrontements communautaires.

“Épargnez notre région de ces affrontements communautaires”, a lancé M. Digbé, commentant, “il y a en a, dans certaines villes qui disent qu’on les traite de faibles, parce qu’ils ne participent pas à ces manifestations. Je vous préfère mou et survivre que de se dire courageux et mourir dans les affrontements”.

“Il est mieux de préserver votre vie, l’avenir vous appartient”, a-t-il poursuivi, non sans demander aux jeunes du Haut Sassandra de rester dignes afin de maintenir la flamme de la paix qui prévaut à Daloa.

Bako Digbé a, dans la foulée mis en mission les jeunes, les guides religieux et les chefs traditionnels afin d’amplifier les messages de promotion de la paix. Les guides religieux ont fait des prières pour la nation.

La journée du 15 novembre a été instituée par le gouvernement pour célébrer la paix, qui est, selon les Ivoiriens, leur deuxième religion.

 

(AIP)

 

ss/ask