Cet article a été publié le: 14/09/20 15:55 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet de Divo met les OSC locales en mission de sensibilisation pour la paix

Divo, 13 septembre 2020 (AIP)– Le préfet de région et du département de Divo, Kouakou Assoman, a mis en mission les ONG et autres organisations de la société civile du département de Divo, en vue d’aller à la rencontre des populations, dans les secteurs d’activités et dans les communautés, pour prôner la paix et la cohésion sociale, dans le contexte préélectoral actuellement tendu de la présidentielle.

Il a constitué une équipe spéciale de 10 membres, issus d’ONG et d’organisations de la société civile. Celle-ci agit depuis le vendredi 11 septembre 2020 sur le terrain.

« Il faut aller dans les différentes gares parler à ceux qui travaillent là-bas, parce que ce sont eux qui ont souvent des craintes, il faut donc leur parler et les rassurer que l’Etat a les moyens de les protéger et de protéger leurs biens », a instruit le préfet. Il a demandé que les commerçants, les communautés ayant des craintes, soient tous visités et rassurés.

Kouakou Assoman a insisté sur les conseils à suivre pour éviter de tomber dans les pièges des rumeurs, et sur l’anticipation pour vite les détruire. Le préfet a de même encouragé le maintien d’un dialogue permanent entre les différentes jeunesses, afin d’être sur le terrain au quotidien pour faire tomber les murs de méfiance.

« Nous sommes à la recherche de la paix et de cohésion sociale perdues ici à Divo », a déclaré la première autorité de Divo. Selon lui, ces pertes sont consécutives aux dernières violences survenues à l’occasion des événements sociopolitiques du 21 août 2020, ayant causé morts d’hommes et de nombreux dégâts matériels.

Les ONG et organisations de la société civile du département ont, avant les instructions du préfet, présenté les projets de terrains qu’elles ont en cette période pour contribuer à l’apaisement et au maintien de la cohésion sociale. Le préfet leur a demandé un rapport de chacune des activités pour rendre compte de l’implication de chacun dans cette quête de la paix.

Il prévoit également, dans sa stratégie de quête de l’apaisement du climat social dans son département, de rencontrer à la préfecture, le mardi 15 septembre 2020, les leaders locaux des partis et groupements politiques, afin d’échanger avec eux sur « la problématique du maintien de la paix et de la cohésion sociale à Divo ».

(AIP)

jmk/tm