Cet article a été publié le: 31/12/20 22:37 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Président Alassane Ouattara espère une excellente année 2021 pour la Côte d’Ivoire

Abidjan 31 déc 2020 (AIP)-Dans son discours de fin d’année 2020, le président de la République Alassane Ouattara espère une excellente année 2021 à la Côte d’Ivoire appelant à l’union des fils et filles de la Nation pour conquérir et bâtir un développement durable.

«Nous avons tous la responsabilité de préserver la paix, de bannir la violence et d’unir les forces pour la construction d’une nation apaisée, une nation dans laquelle, il fait bon vivre. Je crois fortement à notre capacité à offrir à chaque ivoirien et ivoirienne, une vie meilleure. L’année 2021 sera à cet égard une excellente année », a souhaité le n° un ivoirien à ses compatriotes.

Appelant tous les acteurs politiques à multiplier les initiatives visant à  rassembler  les fils et filles de la Côte d’Ivoire autour d’une vision commune, le chef de l’Etat a relevé que la Côte d’Ivoire sera l’un des rares pays du monde à avoir une croissance positive de 2%, en partie grâce à une “gestion rigoureuse”.

Pour le partage des richesses de manière équitable à tous les enfants du pays, il a promis que la lutte contre la corruption sera renforcée.

«Nous devons poursuivre nos efforts en matière de réforme et de gestion pour que la dynamique économique puisse avoir plus d’impact sur le quotidien de nos concitoyens. Dans ce contexte, je veillerai au renforcement de la lutte contre la corruption dans la consolidation de la bonne gouvernance», a promis M. Ouattara.

Aussi a-t-il ajouté que l’efficacité de l’administration dans l’exécution des programmes et des projets sera renforcée afin que la richesse nationale profite équitablement à toutes les populations.

Pour le développement du secteur routier, le Président Ouattara annonce une année 2021 d’infrastructure routière avec 1313 kilomètre de nouvelles routes, 33 ponts et échangeurs, un port céréalier à Abidjan pour la sécurité alimentaire.

Le taux de pauvreté est passé de 55% en 2011 à 34% en 2018 et que le revenu par habitant est de passé de 1231 dollars US en 2010 à plus de 2000 en 2019, le plus haut de la CEDEAO, a mentionné le Président Ouattara.

(AIP)

bsp/tm