Cet article a été publié le: 27/11/21 13:27 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le président de la CEI sensibilise à la culture des élections apaisées à Korhogo

Korhogo, 27 nov 2021 (AIP) – Le président de la commission électorale indépendante (CEI), Ibrahim  Coulibaly Kuibiert, a invité vendredi 26 novembre 2021, lors d’une conférence publique, à l’Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo, les étudiants et la population à la culture des élections apaisées pour la stabilité et la paix  en Côte d’Ivoire.

«Vous devez refuser de vous laisser manipuler par les politiques. Vous connaissez à partir de ce jour le mode de fonctionnement de la CEI. Quand quelqu’un va vous dire descendez dans la rue pour revendiquer ma victoire vous devez dire non, voici les possibilités de revendiquer», a soutenu M. Coulibaly.

L’objectif des conférences initiées par le président de la CEI du 23 novembre au 02 décembre 2021, vise à rapprocher l’organe électorale des populations afin d’instruire les ivoiriens sur la nature réelle d’une élection, dans la perspective de la paix et de la cohésion sociale.

Dans un exposé luminaire, il a expliqué le fonctionnement de la CEI avec les voix de recours en cas de contestation et le mode de désignation des membres. Pour le premier responsable de la CEI, la meilleure façon de sanctionner les politiques c’est de se faire inscrire sur la liste électorale et de prendre part au vote pour faire son choix.

Les étudiants ont eu droit à plusieurs séries de questions. Les questions ont tourné autour de la responsabilité de la CEI dans la crise post-électorale de 2010. Ils ont interrogé également le président de la CEI sur le caractère indépendant de la CEI alors ses membres sont nommés par le parti politique au pouvoir.

En réponse il a reconnu que les 16 représentant de la CEI sont des ivoiriens qui ont des convictions et des attachements politiques. Ibrahim Coulibaly a expliqué le changement dans le mode de désignation des membres pour garantir l’indépendance de l’institution. Les conférences publiques prévoient plusieurs localités à savoir Abidjan, Abengourou, Bondoukou, Daloa, Gagnoa, Korhogo, Man, San Pedro et Yamoussoukro.

(AIP)

ss/kam