Cet article a été publié le: 25/06/21 7:51 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le président de l’UNG appelle à des solutions durables sur la migration irrégulière à Daloa 

Daloa, 25 juin 2021 (AIP)-Le président de l’Union des nouvelles générations (UNG), Stéphane Kipré, a appelé les autorités ivoiriennes à des réflexions pour des solutions durables à la migration irrégulière.

A Daloa après une dizaine d’années d’exil, Stéphane Kipré a estimé, lors d’une rencontre avec la population locale, jeudi 24 juin 2021, qu’il faut penser à une nouvelle politique de l’emploi, pour maintenir les jeunes sur place à travers le financement de projets générateurs de revenus.

“Nous devons chercher à créer une économie, il nous faut réfléchir à des solutions durables. Les infrastructures, c’est bien. Mais il faut aller au-delà”, a déclaré le président de l’UNG qui s’est inquiété de ce que sa région natale est devenue une plaque tournante de la migration irrégulière.

Plusieurs organisations de la société civile sensibilisent les populations de Daloa, ville reconnue comme une zone importante de l’organisation des voyages pour les migrations irrégulières. Pour Stéphane Kipré, c’est le chômage élevé et le manque de financement pour les projets des jeunes qui poussent ceux-ci à s’exposer aux dangers liés aux migrations irrégulières.

Depuis l’avènement du président Alassane Ouattara au pouvoir, un ministère de la Promotion de la jeunesse se charge de la question de l’emploi des jeunes. Plusieurs programmes de financement des projets ont été lancés pour permettre aux jeunes de créer des activités génératrices de revenus, a-t-on noté.

(AIP)

Ss/kp