Cet article a été publié le: 13/06/21 10:25 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le président du Sénat sollicite la reine des Baoulés pour réchauffer les relations entre Alassane Ouattara et Konan Bédié

Yamoussoukro, 13 juin 2021 (AIP) – Le président du Sénat ivoirien, Jeannot Ahoussou Kouadio, a conduit, samedi 12 juin 2021, une délégation de cadres Baoulés à la cour royale de Sakassou, pour inviter la reine de la communauté à s’impliquer dans le réchauffement des relations entre le président de la République, Alassane Ouattara, et le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié.

Les rapports entre les deux personnalités au beau fixe lors de la conquête du pouvoir d’Etat en 2011 à travers une coalition politique, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), qui a vu la sortie du PDCI de Bédié de ladite coalition devenue un parti politique présidé par Alassane Ouattara.

« Nous avons demandé respectueusement à la reine et au conseil du royaume de rendre visite au président Henri Konan Bédié afin de faciliter l’intermédiation entre lui et le président Alassane Ouattara pour que la paix retrouvée puisse demeurer et prospérer », a déclaré le président Ahoussou Kouadio qui avait à ses côtés les ministres Amédé Koffi Kouakou, Jean Claude Kouassi et le ministre-gouverneur du district autonome de Yamoussoukro, Augustin Thiam.

Jeannot Ahoussou Kouadio a confié la même mission aux chefs traditionnels qui doivent « faire bloc pour aller voir le président Henri Konan Bédié pour qu’il s’entende avec le président Alassane Ouattara pour sauver la Côte d’Ivoire ».

Il a, par ailleurs, appelé le peuple baoulé à tourner le dos à la violence qu’elle a expérimentée lors de la dernière élection présidentielle en octobre 2020.

L’hôte de la reine des baoulé a enfin pris l’engagement de donner vie, dans les prochains jours, au projet de construction d’un nouveau palais royal.

Après une longue période de convalescence hors du pays, Jeannot Ahoussou Kouadio a repris du service et ne rate aucune occasion pour exprimer sa reconnaissance aux autorités qui lui ont apporté toute l’assistance nécessaire à son état de santé.

(AIP)

Gso/kp