Cet article a été publié le: 21/07/21 16:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Président Ouattara engagé à poursuivre le dialogue politique jamais interrompu (Porte parole)

Abidjan, 21 juil 2021 (AIP) –  Il n’y a jamais eu d’interruption du dialogue politique en Côte d’Ivoire, a rappelé, mercredi 21 juillet 2021, le porte parole du gouvernement, le ministre Amadou Coulibaly, au terme du Conseil des ministres, au Palais présidentiel d’Abidjan Plateau, tout en soulignant l’engagement résolu du président Alassane Ouattara à poursuivre ce dialogue pour un climat politique apaisé.

Ce dialogue existe depuis les anciens Premiers ministres, Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko et s’est poursuivi avec le Chef du gouvernement, Patrick Achi, a répondu M. Coulibaly, suite à une question sur la proposition d’un dialogue national par le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), à Daoukro, le 11 juillet 2021.

Pour le porte parole du gouvernement, la volonté du Président Ouattara d’œuvrer à la consolidation d’un climat politique apaisé dans le cadre de la réconciliation est sans ambiguïté. il a annoncé un contact entre le président Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo et une rencontre politique prévue, le 27 juillet 2021 au Palais de la Présidence, entre les deux personnalités.

” Je ne peux pas vous dire s’ils se sont longuement entretenus. Mais la seule chose que je peux vous dire, c’est que oui il y a eu un contact. Et le Chef de l’Etat Alassane Ouattara recevra M. Gbagbo Laurent, le 27 juillet au Palais de la Présidence”, a déclaré Amadou Coulibaly.

A la fin de la prière de la Tabaski 2021 à la grande mosquée de la Riviera Golf, mardi 20 juillet 2021, le Chef de l’Etat, Alassane  Ouattara avait, dans cette veine, souhaité que la cohésion sociale et la réconciliation nationale puissent continuer de se renforcer pour que la Côte d’Ivoire demeure en paix.

Le collaborateur de Laurent Gbagbo, Assoa Adou avait salué, en ce sens, lundi 14 juin 2021, les actions posées par le président de la République, Alassane Ouattara au profit de l’ex-président Laurent Gbagbo. Ces mesures avaient facilité le retour en Côte d’Ivoire de M. Gbagbo, le jeudi 17 juin 2021, par vol en provenance de Bruxelles.

Acquittés définitivement, le mercredi 30 mars 2021 de tous les chefs d’accusation par la Cour pénale internationale (CPI), Laurent Gbagbo a regagné son pays, après 10 ans. Il était jugé, avec son ex-ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé, pour plusieurs chefs d’accusation, dont celui de crime contre l’humanité.

(AIP)

nmfa/fmo