Cet article a été publié le: 24/03/21 8:29 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le prix du kilogramme de viande de bœuf connaît une hausse à Odienné

Odienné, 24 mars 2021 (AIP)- Le prix du kilogramme de viande de bœuf, sur les marchés d’Odienné, est passé de 1750 FCFA à 2000 FCFA, en hausse de 250 FCFA, au grand dam des ménages et autres opérateurs du secteur de la restauration.

La hausse, constatée depuis le début du mois de mars, est liée, selon des acteurs de la chaîne de commercialisation, à un faible approvisionnement du marché local du bétail, en raison des « tracasseries » de convoyage des bêtes depuis les pays voisins.

Le marché local du bétail dépend fortement de l’extérieur, notamment le Mali, pays frontalier à la localité d’Odienné.

Président du comité de gestion d’une coopérative de marchands de bétail à Odienné, Mamadou Ouattara a relevé des actes d’intimidation, de racket et même d’atteinte à l’intégrité physique et de biens commis sur des bouviers convoyant des bœufs destinés à alimenter le marché local.

Des faits récurrents, malgré maintes dénonciations auprès des autorités locales et qui progressivement ont entraîné nombre de commerçants de bœufs en provenance de pays voisins à s’orienter vers d’autres portes d’accès à la Côte d’Ivoire, telles que les villes de Ouangolodougou, de Ferkessédougou et de Korhogo.

Cela a pour effet d’assécher le marché de bétail d’Odienné, avec pour corollaire la surenchère des têtes vendues localement.

Selon Mamadou Ouattara, sa coopérative ravitaille par ailleurs les marchés de Man, de Duékoué, de Danané, Guiglo, Soubré, Méaguy et de San-Pedro.

(AIP)

kg/kp