Cet article a été publié le: 23/06/21 17:57 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ le prix Sharjah attribué à RefuSHE Kenya pour ses contributions au développement des réfugiés xé sur les enfants et les filles (Communiqué)

Abidjan, 23 juin 2021 (AIP)- Le Prix International Sharjah 2021 pour la défense et le soutien aux réfugiés (SIARA) a été attribué à RefuSHE, une organisation humanitaire basée à Nairobi, pour ses contributions au développement des réfugiés axé sur les enfants et les filles, rapporte un communiqué de l’institution, transmis à l’AIP.

En guise de récompense, un montant de 136 000 USD a été remis comme chaque année par la Big Heart Foundation (TBHF), une organisation humanitaire mondiale basée aux Émirats arabes unis qui vise à aider les réfugiés et les personnes dans le besoin dans le monde entier, en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Dés lorsque, la pandémie de Covid-19, accentue les vulnérabilités des femmes et des filles marginalisées, le comité de sélection du SIARA a souligné les principales contributions de RefuSHE, pour la protection, l’éducation et l’autonomisation des filles, des enfants et des jeunes femmes réfugiés orphelins, non accompagnés et séparés âgés entre 13 et 21 ans dans la région des Grands Lacs en Afrique de l’Est.

RefuSHE a mis œuvre un modèle de soutien et d’intervention holistique axé sur les filles, tenant compte des traumatismes subis par ce segment vulnérable de la société, ainsi que des programmes à long terme qui traitent les principaux défis et préoccupations liés à la sécurité, l’hébergement, les soins de santé, l’autonomisation économique, la formation professionnelle et les initiatives centrées sur la santé mentale.

Fondée en 2008 pour répondre aux besoins non satisfaits en matière de services aux réfugiés axés sur les enfants et les filles au Kenya, l’ONG a aidé 5 000 personnes et a permis à environ 20 000 bénéficiaires indirects de construire un avenir plus sain et plus résilient pour eux-mêmes et leurs enfants.

Outre RefuSHE Kenya, deux autres entités finalistes ont été présélectionnées pour le SIARA 2021, à savoir le Réseau international d’aide, de secours et d’assistance (INARA), qui soutient les enfants et les jeunes déplacés au Liban et en Turquie et la Lotus Flower du Kurdistan (Iraq), engagée dans l’autonomisation économiquement des femmes et des filles vulnérables grâce à des projets innovants.

Les trois finalistes bénéficieront également d’une subvention spéciale pour cette édition du SIARA, instituée par la TBHF, en collaboration avec l’Établissement pour Promotion de la Femme (NAMA), basé aux Émirats arabes unis. Cette subvention de 300 000 USD sera répartie à parts égales entre les trois organisations à but non lucratif.

Organisé chaque année depuis 2017 sous le patronage de Son Altesse Cheikh Dr Sultan bin Muhammad Al Qasimi, membre du Conseil Suprême et souverain de Sharjah, et de Son Altesse Sheikha Jawaher bint Mohammed Al Qasimi, épouse de Son Altesse, Présidente de The Big Heart Foundation (TBHF), le prix international Sharjah 2021 (SIARA) vise à mobiliser les efforts philanthropiques des individus et des organisations du monde entier pour la défense et le soutien des réfugiés.

(AIP)

eaa/tm