Cet article a été publié le: 4/12/20 12:00 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet transfrontalier contre le trafic et la détention illicites des armes et munitions présenté à Bondoukou

Bondoukou, 04 déc 2020 (AIP) – Le projet transfrontalier contre le trafic et la détention illicites des armes et munitions a été présenté, jeudi 04 décembre 2020 à Bondoukou, à l’initiative de la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (ComNat-APLC).

Ce projet qui concerne la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Ghana est financé par le ministère allemand des Affaires étrangères et s’étend sur trois ans. Il vise à faciliter la coopération frontalière entre les Etats parties et amener les communautés et les autorités aux frontières à s’engager dans la lutte contre le trafic illicite des armes à feu.

Le chargé de communication du ComNat-ALPC, Beka Alexis Roméo, a invité les populations frontalières à collaborer avec les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les autorités qui ont de l’expertise pour démanteler les personnes détenant des armes à feu.

Il a présenté les actions de la Commission sur le terrain relatives au projet notamment, la sensibilisation des populations sur les dangers liés à la détention illégale d’armes à feu, les projets communautaires pour les personnes ayant déposé leurs armes et le stockage et le marquage d’armes avant de procéder à leur destruction.

Des leaders communautaires de Bondoukou ont été instruits, en novembre, sur les menaces liées à la détention des armes à feu en période électorale, lors d’un séminaire, mis en œuvre par un organisme suisse « COGINTA ».

(AIP)

zaar/ask