Cet article a été publié le: 15/06/21 16:10 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le RAIDH demande au gouvernement de prendre toutes les dispositions sécuritaires concernant l’accueil de l’ex-président Gbagbo

Abidjan, 15 juin 2021 (AIP)- Le coordonnateur général  du Réseau des acteurs ivoiriens des droits humains (RAIDH), Fofana Souleymane, demande au Président Alassane Ouattara et l’ensemble du gouvernement, de prendre toutes les dispositions sécuritaires concernant l’accueil de l’ex-président Laurent Gbagbo, selon un communiqué transmis mardi 15 juin 2021 à l’AIP.

Le RAIDH dit être préoccupé par  la tension qui est montée d’un cran dans le pays depuis quelques semaines, suite à l’annonce du retour de l’ancien président Laurent Gbagbo et “faisant planer des risques de débordements”. Il invite les ivoiriens et les ivoiriennes à faire preuve de citoyenneté et de civisme pour la préservation d’un climat de paix et de cohésion.

Le retour en Côte d’Ivoire de l’ex-président Laurent Gbagbo est annoncé pour jeudi après son acquittement définitif le 31 mars 2021 par la Cour pénale internationale  (CPI) pour avoir été accusé de quatre chefs de crimes contre l’humanité liées à la violence qui a suivi l’élection présidentielle de novembre 2010 et qui a enregistré 3000 morts.

Agé de 76 ans, il avait quitté mardi 29 novembre 2011 au soir le nord de la Côte d’Ivoire où il était détenu depuis avril 2011 dans une résidence à Korhogo. Il s’était vu notifier auparavant un mandat d’arrêt de la CPI, délivré sous scellés le 23 novembre par les juges de La Haye.

Depuis son acquittement en première instance, Laurent Gbagbo, qui vit en Belgique, avait annoncé en décembre 2020 son désir de rentrer en Côte d’Ivoire.

Après son acquittement définitif  par la CPI, le président Alassane Ouattara avait annoncé lors d’un conseil des ministres en avril 2021 que lui et son ex-ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé, pouvaient rentrer en Côte d’Ivoire quand ils voulaient, précisant que « des dispositions seront prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République».

C’est ainsi après des négociations entre le gouvernement et l’opposition, la date du 17 juin 2021 a été confirmée pour l’arrivée de l’ex président Laurent Gbagbo. Il sera accueilli dans le pavillon présidentiel  dans lequel seront installés des bâches pour accueillir les notabilités qui voudraient venir.

L’ex président Laurent Gbagbo a dirigé la Côte d’Ivoire de 2000 à 2011.

(AIP)

sdaf/fmo