Cet article a été publié le: 26/04/21 11:32 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le RAIDH sensibilise sur la cohésion sociale à Grand-Bassam

Grand- Bassam, 26 avr (AIP)- Le Regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains (RAIDH) a  procédé à Grand- Bassam du  lundi 12 au samedi 24 avril 2021 à une campagne de sensibilisation des populations sur la cohésion sociale, la tolérance, le civisme, la  non violence et la Paix.

Cette sensibilisation s’inscrit dans un projet  dénommé « paix par moi » cofinancé par l’Union Européenne (UE) et la Fondation Konrad Adenauer  à l’occasion du cycle électoral 2020-2021. Il vise à développer des initiatives et des plateformes qui permettent de prévenir les conflits et de promouvoir un débat démocratique ouvert à tous les citoyens.

Pour y parvenir, des agents sensibilisateurs  du RAIDH  et du comité de veille et de prévention des conflits ont sillonné toute la ville de Grand -Bassam pour rencontrer les populations.

La superviseure de ce projet à Grand Bassam, Mme Guehi Josée, a  plaidé auprès des autorités administratives, afin qu’elles puissent davantage travailler en synergie avec le comité de veille pour la recherche de la paix par tous. Elle a fait savoir  que  c’est ensemble que nous arriverons à relever le défi du pardon, de la tolérance, de l’acceptation mutuelle dans la différence, gage d’une paix durable.

Le représentant du préfet, le directeur du Musée national du Costume, M. Tizie Bi Koffi, après avoir marqué l’importance de la paix et la cohésion sociale avec des témoignages, a conseillé le pardon mutuel entre les uns et les autres .

Pour lui, “la culture, c’est  aussi la paix,  soubassement de tout  ce que nous faisons”.

Des sketchs exhortant à la paix et à la cohésion sociale ont marqué la cérémonie de clôture.

Créé en 2005, ce projet couvre 27 localités en Côte d’Ivoire.

(AIP)

akn/ask