Cet article a été publié le: 30/08/21 17:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le régime de protection sociale des travailleurs indépendants de la CNPS présenté à Ferkessédougou

Ferkessédougou, 30 août 2021 (AIP)- La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) a présenté, le vendredi 27 août 2021, à Ferkessédougou, ses nouvelles prestations à l’intention des acteurs de l’informel, au compte de son nouveau Régime de protection sociale des travailleurs indépendants (RSTI).
Institué par l’ordonnance n°2019-636 du 17 juillet 2019, le RSTI permet à la frange susmentionnée de bénéficier désormais d’un système obligatoire de protection, dans le cadre du déploiement de la stratégie nationale de protection sociale du travailleur.

Le système ivoirien de protection du travailleur, avant la nouvelle donne, ne prenait en compte que les travailleurs salariés, du public et du privé. La  CNPS assurait jusque-là le recouvrement des cotisations et la gestion des différentes prestations dans le secteur privé. S’ajoute désormais le secteur informel. La Caisse générale de retraite des agents de l’Etat (CGRAE)  quant à elle gère les risques des fonctionnaires retraités.

Les émissaires de l’institution dans la capitale du Tchologo, à la faveur d’une session d’information, vendredi 28 août 2021, ont situé le contexte de la mise en place de ce régime, avant de présenter les avantages et d’exhorter les travailleurs du secteur informel à se l’approprier.

« Si vous travaillez à votre propre compte notamment en tant  qu’ agriculteur, artisan, consultants  commerçants, transporteur, sportif, libéral, exploitant minier pour dirigeants non salarié d’entreprise, alors  vous êtes concernés par le RSTI , les guides religieux et les ivoiriens travaillant à l’étranger», ont-ils indiqué notamment.

Bamba Ahmed, conseiller technique du directeur général de la CNPS Denis Charles Kouassi, en charge du RSTI,  et le responsable du chantier organisation et ressources humaines ont animé la rencontre d’information, en présence notamment d’autorités administratives, coutumières et religieuses.

Ceux-ci ont  présenté les modalités d’affiliation, le mode  de recouvrement, les indemnités et les retraites payés aux travailleurs indépendants. Aussi, le cas de la femme travailleuse indépendante en congé de maternité.

Le préfet de région du Tchologo, préfet de Ferkessédougou, Kouamé Koffi, s’est félicité de cette visite de travail de la CNPS avant d’encourager l’assistance à faire la promotion du nouvel instrument de protection à leur disposition auprès de  tous les travailleurs indépendants.

(AIP)

ki/kg/fmo