Cet article a été publié le: 28/11/21 17:33 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le REIAC fonde “un réel espoir” en l’avenir de la coopération sino-africaine

Songon, 28 nov 2021 (AIP)- Le Réseau des enseignants ivoiriens amis de la Chine (REIAC) fonde “un réel espoir” en l’avenir de la coopération sino-africaine et surtout en la tenue de la huitième conférence ministérielle du Forum sur la coopération  sino-africaine (FOCAC 2021) qui s’ouvre lundi 29 novembre 2021, à Dakar au Sénégal.

Le président du REIAC, Christ Aimé Yoro Loua, a exprimé cet espoir, samedi 27 novembre 2021, lors d’un point presse  à Abidjan, en prélude à la 8ème Conférence ministérielle du forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), du lundi 29 au mardi 30 novembre 2021, à Dakar, Sénégal, autour du thème principal «Approfondir le partenariat de coopération entre la Chine et l’Afrique, promouvoir le développement durable et bâtir une communauté d’avenir partagé sino-africaine dans une nouvelle ère».

À cette occasion, le Président XI Jinping fera un discours pour mettre en avant ses nouvelles idées et positions sur la consolidation des relations sino-africaines et pour annoncer de nouvelles mesures et de nouveaux engagements. Les ministres des Affaires étrangères et d’Economie venant de la Chine et des pays membres du FCSA s’y réuniront pour discuter de nouvelles stratégies, afin d’impulser une nouvelle dynamique à l’essor du partenariat de coopération stratégique globale sino-africaine.

Le président du REIAC, Christ Aimé Yoro Loua, pour sa part, a exprimé sa gratitude à l’Ambassade de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire, qui attache une grande importance aux relations sino-africaines.

Il a rappelé plusieurs actions réalisées par son partenaire. Il s’agit notamment de l’aménagement par la Chine de deux salles équipées en matériels informatiques , mobiliers et bibliothèques au lycée sainte Marie en 2018 et le lycée des jeunes filles de Yopougon, en 2019, l’octroi par l’Ambassade de Chine de bourse d’appui à la scolarisation aux élèves aux conditions sociales défavorables issus des clubs des élèves amis de la Chine pour un montant cumulé de 59 millions francs CFA.

Egalement la remise de kits sanitaires Covid-19 à 14 établissements dont neuf à Abidjan et cinq à l’intérieur du pays dans le cadre de la lutte contre cette pandémie ; un accord pour le jumelage entre quatre lycées ivoiriens abritant les clubs et l’Ecole des langues étrangères de Tianjin en Chine, la signature en octobre 2021, entre le ministre ivoirien en charge de l’Éducation et son homologue chinois représenté par SEM l’Ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, d’un protocole d’accord pour l’arrivée d’un enseignant chinois au Lycée d’Excellence de Grand Bassam.

Toutes ces actions entreprises depuis 2018 intègrent les engagements pris par la Chine lors du Forum Chine Afrique de Beijing en 2018. Elles traduisent également le dynamisme de la coopération multisectorielle amorcée par la Chine avec la Côte d’Ivoire et augure d’un lendemain promoteur pour l’insertion de la langue chinoise dans le programme scolaire ivoirien, selon M. Yoro Loua.

L’amitié sino-africaine n’a eu de cesse de se raffermir au fil des ans. Depuis sa fondation en 2000, le FCSA est devenu aussi bien un mécanisme de dialogue collectif entre la Chine et les pays africains qu’une plateforme importante pour la promotion de leurs coopérations concrètes.

(AIP)

tg/ask