Cet article a été publié le: 29/06/22 8:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le RHDP, parti au pouvoir dans le viseur de la presse ivoirienne de ce mercredi 29 juin 2022

Abidjan, 29 juin 2022 (AIP)- Les activités politiques et la gestion du pays par le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti au pouvoir, est sous le feu des projecteurs des quotidiens parus ce mercredi 29 juin 2022.

Le quotidien pro-gouvernemental, Le Patriote salue l’engouement des militants du RHDP pour les élections des secrétaires départementaux. « Pour 349 sièges à pourvoir, déjà près de 1000 candidatures », barre-t-il à sa Une et annonce la prorogation de la date butoir des dépôts de candidature au 01 juillet 2022.

Le Mandat, un autre thuriféraire du RHDP se saisit « de la bousculade au porte du siège du parti présidentiel », annonce à la Une pour accentuer cette détermination des secrétaires départementaux.

Dans la même loge, l’Expression se fait l’écho de l’ambiance qui a prévalu au siège du parti. « Ce qui s’est passé hier  à la Rue Lepic », tire le journal ouvrant une brèche « sur le plaidoyer des postulants » pour le report de la date butoir.

Cette boulimie offensive au RHDP n’émeut pas l’opposition qui estime que « le RHDP ne fait plus rêver les ivoiriens » comme le signale l’Héritage, quotidien proche du PDCI-RDA, parti de l’opposition.

« Quand le PDCI s’oppose, le RHDP s’explose », empoigne le nouveau Réveil de la même chapelle politique, soutenu par son confrère de la Dernière heure qui présente « le Kôkôta du PDCI-RDA qui fait mal au RHDP ».

Quotidien proche du Parti des peuples africains (PPA-CI), une autre aile dure de l’opposition, le Quotidien d’Abidjan présente « les grosses plaies du régime d’Abidjan ». Son « coéquipier » le Panafricain estime que « Tout le programme du gouvernement repose que sur l’endettement ».

Par-dessus tout, le président de la République, Alassane Ouattara « Récolte plus de 34 milliards de FCFA » dans le cadre de la coopération avec le Corée, se félicite l’Essor, appuyé par l’Avenir qui revient sur « les grands projets qui vont transformer la ville d’Abidjan.

Le débat sur la cherté de la vie au parlement a également fait des vagues. ” Députés-le ministre Diarrasouba, c’était chaud hier”, révèle le Nouveau Réveil. Le Sursaut, quotidien indépendant fait également une révélation de taille sur le chef du Parlement. ” La justice française aux trousses de Adama Bictogo”, annonce-t-il.

(AIP)

bsb/fmo