Cet article a été publié le: 6/05/21 8:33 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le Sénat et le Conseil économique mutualisent leurs expériences

Abidjan, 06 mai 2021 (AIP)- Le président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio et le président du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel de Côte d’Ivoire, Eugène Aka Aouélé ont échangé mercredi 05 mai 2021 à Abidjan en vue de la mutualisation de  l’expérience des deux institutions.

Après un tête à tête de près d’une demi-heure, M. Ahoussou a précisé que le Sénat voudrait, conformément aux attributions du Conseil économique, social, environnemental et culturel assurer de sa disponibilité à établir une étroite collaboration avec la dite institution dans le cadre des propositions de lois qui seraient initiées par les Sénateurs.

«Je voudrais vous réitérer mes remerciements pour l’intérêt que vous portez au Sénat et pour la collaboration fructueuse qui s’annonce entre nos deux institutions au profit de l’amélioration de la qualité de la loi », s’est exprimé le président de la deuxième chambre parlementaire.

Après avoir salué la promotion de M.Aka Aouélé à la tête du Conseil économique, M.Ahoussou a précisé que cette institution est essentielle pour faciliter et éclairer le processus de décision politique.

«Vous constituez aussi bien pour le pouvoir exécutif que pour le pouvoir législatif un forum-laboratoire de conciliation des idées entre les milieux socio-professionnels et l’intérêt général. Vos réflexions et vos actions contribuent à renforcer les capacités de l’Etat à se projeter vers le futur en plaçant l’homme au cœur des problématiques », a relevé le président du Sénat ivoirien.

Il a souligné que cette visite de travail jette les bases de la bonne mise en œuvre des attributions du Conseil Economique conformément aux articles 10, 11 et 12 de loi organique N°2001-304 du 5 juin 2001 déterminant la composition et le fonctionnement de ladite institution.

Dans l’article 11, le Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel peut, à sa propre initiative, appeler l’attention du président de la République ou par le président de l’Assemblée Nationale ou par le président du Sénat sur les réformes qui lui paraissent de nature à favoriser le développement économique et social.

En retour, Aka Aouélé réitérant les vœux de prompt rétablissement à M.  Ahoussou a souhaité une coopération dynamique entre les deux institutions pour le bien-être des populations ivoiriennes.

«Nous attendons entreprendre des actions de coopération en dépit des pouvoirs qui nous séparent. Nous voulons servir les populations en étant proche d’elle», a souhaité M.Aka Aouélé.

(AIP)

Bsp/tm