Cet article a été publié le: 1/06/21 16:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le Sénat prépare la mise en œuvre de l’agenda 2030 sur les collectivités territoriales

Abidjan, 1er juin 2021 (AIP)-Le président du Sénat ivoirien, Ahoussou Jeannot-Kouadio a reçu, mardi 1er juin 2021, le directeur exécutif du Fonds mondial de développement des villes, Jean-François Habeau pour échanger sur la mise en œuvre de l’agenda 2030 sur les collectivités territoriales.

L’Etat de Côte d’Ivoire entend faire en sorte que les collectivités territoriales participent activement dans le développement du pays grâce à l’élaboration et à la mise en place d’un agenda 2030 s’articulant sur six axes stratégiques.

Il s’agit d’assurer la représentation des collectivités territoriales par le Sénat, rendre effectif le transfert de compétences et de ressources de l’Etat aux collectivités territoriales, promouvoir la coopération décentralisée et l’action internationale des collectivités territoriales, assurer la participation citoyenne dans la gestion des collectivités territoriales, assurer l’implication des collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique et la transition des territoires et  améliorer le statut des élus locaux.

Au terme de la rencontre avec le n°1 du Sénat, Jean-François Habeau a précisé à la presse que les échanges ont porté sur la mise en œuvre de l’agenda 2030 et de la transformation de ces recommandations en programme national envers les collectivités territoriales.

« L’idée est de développer un programme transversal avec l’ensemble des autorités ivoiriennes et locales pour satisfaire les attentes pour un renforcement des collectivités territoriales mais aussi être aligné par les objectifs fixés par cet agenda », a-t-il relevé, précisant que cet agenda est aligné sur les calendriers mondiaux des Nations Unies.

Le Directeur de la coopération, des collectivités territoriales et des Ivoiriens établis hors de la Côte d’Ivoire du Sénat, Kouakou Réné Dossan a souligné qu’il est question de voir au niveau législatif, ce qui peut être fait pour accompagner le processus de la décentralisation.

Aussi a-t-il annoncé que l’institution se prépare à organiser un autre forum avec les ivoiriens établis hors de la Côte d’Ivoire avec pour thème l’attractivité des territoires et la contribution de la diaspora, le cas spécifique de la Côte d’Ivoire.

Le Sénat est la chambre haute du Parlement de la Côte d’Ivoire depuis l’adoption de la Troisième République en 2016. Il assure la représentation des collectivités territoriales et des Ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire.

(AIP)

Bsp/ask