Cet article a été publié le: 17/03/21 17:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le sous-préfet de Biankouma condamne les cambriolages de fonctionnaires

Biankouma, 17 mars 2021 (AIP)- Le sous-préfet de Biankouma, Aliali Hervé, a condamné, dimanche 15 mars 2021, le cambriolage du domicile feu Cissé Souleymane, l’ex-directeur de l’Ecole primaire publique (EPP) de Dio, un village de la commune de Biankouma.

Cissé Souleymane est décédé, jeudi 04 mars 2021, dans un accident de la circulation routière, sur l’axe Borotou-Odienné. Malgré le deuil qui frappe sa famille, des inconnus ont fracassé la porte de sa maison et volé des effets vestimentaires, de l’argent et même le matelas du défunt.

Un enseignant choqué a porté plainte à la police et une information judiciaire a été ouverte. Le sous-préfet de Biankouma, Aliali Hervé a demandé que la lumière soit faite sur ce cambriolage. Il a demandé au chef de village de Dio de s’impliquer dans la résolution de ce problème de cambriolage.

Il lui a signifié que tous les fonctionnaires et agents de l’état en poste à Dio doivent être protégés par la communauté village.

Dans certains villages comme Dio ou Gouessesso, les fonctionnaires sont souvent victimes de vol. A Gouessesso, la sage-femme a perdu sa télévision quand elle s’occupait d’une femme en travail.

Pour le sous-préfet de Biankouma, tous ces actes de vandalisme à l’encontre des fonctionnaires dans les villages doivent cesser.

(AIP)

cn/aaa/fmo

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.