Cet article a été publié le: 28/10/21 19:44 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le sous-préfet de Guézon relève le faible taux de scolarisation dans sa circonscription administrative

Guiglo, 28 oct 2021 (AIP) – Le sous-préfet de Guézon, Rodolphe Akaffou, relève que le taux de scolarisation dans sa circonscription administrative est très fable, prenant l’exemple sur le cas de Tobly-Bangolo, qui oblige l’inspection de l’enseignement primaire (IEP) à procéder à la fermeture de l’EPP 2 du groupe scolaire du village cette rentrée scolaire 2021-2022, alors même que des bâtiments de six classes existent bel et bien.

M. Akaffou a relevé ce fait mardi 26 octobre 2021, lors de la cérémonie de remise de kits scolaires de la Fondation SEMAHE aux élèves de l’EPP Tobly-Bangolo 1 et 2, qui était à sa cinquième édition.

«Ici à Tobly-Bangolo, à l’EPP 1 et à l’EPP 2, il y a assez d’enseignants. Chers parents si vous avez la chance et l’opportunité d’avoir des enseignants, ce ne sont pas les élèves qui doivent manquer dans votre école parce que Tobly-Bangolo est un gros village », a lancé à l’assemblée présente à la cérémonie, l’administrateur civil.

Il a promis de revenir dans le village pour faire de la sensibilisation à la scolarisation des enfants.

«Avant, je verrai, a-t-il indiqué, avec l’inspecteur ce qui bloque la scolarisation des enfants dans ce village. Je verrai avec lui, ce qui empêche les parents à inscrire leurs enfants à l’école. Est-ce par qu’ils ne font pas les extraits de naissance (…), s’est-il interrogé. Avant de souligner qu’il faut que des solutions soient apportées au faible taux de scolarisation des enfants à Tobly-Bangolo.

Tobly-Bangolo a été créé en 1965 par feu Toguéi Léon, chef de province de l’ancien cercle de Man. Le village est situé à 17km de Duékoué, chef-lieu de département et de région, et à cinq de la sous-préfecture de Guézon, sur la nationale reliant Duékoué et Daloa, en passant par Guéssabo.

(AIP)

ja/ask