Cet article a été publié le: 27/11/22 14:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le tandem Jean-Claude Coulibaly et Bertin N’Guessan porté à la tête de l’UNJCI pour trois ans

Abidjan, 27 nov 2022 (AIP) – Le 11e congrès ordinaire de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) a connu son épilogue samedi 26 novembre 2022, avec l’élection de Jean-Claude Coulibaly et Bertin N’Guessan, respectivement à la tête du Conseil exécutif et du Conseil d’administration de la plus grande faîtière des organisations de médias ivoiriens.
Avec 310 voix récoltées sur 324 votants (95,67%), Jean-Claude Coulibaly rempile pour un second mandat de trois ans. Quatorze bulletins nuls ont été enregistrés.
Quant à Bertin N’Guessan, il a obtenu 229 voix (70,24%) contre 65 (29,76%) pour son adversaire, Félix Diby Bony. A ce niveau, 32 bulletins nuls ont été déchiffrés.
Dans un discours produit à l’issue du scrutin, la tête de la liste « Union de toutes les générations », composée de 24 membres, a remercié ses consœurs et confrères pour la confiance qu’ils lui ont renouvelée.
« Je lance ici et maintenant un appel solennel à l’union et à la confraternité. L’UNJCI, c’est notre fétiche. C’est le trait d’union entre tous les journalistes. La mobilisation exceptionnelle enregistrée par le 11e congrès montre à l’envi que cette évidence est bien perçue de tous. (…) Le seul vainqueur de cette élection, c’est l’UNJCI elle-même. Elle a montré sa force de résilience, en dépit des soubresauts et tous les vents de traverse », a-t-il dit.
Jean-Claude Coulibaly a exprimé sa reconnaissance aux aînés et devanciers du Conseil des Sages qui n’ont ménagé aucun effort pour contenir les débordements. Il a demandé à chaque journaliste d’être « un instrument de paix et de réconciliation ».
Le 11e congrès s’est déroulé les 25 et 26 novembre à la Maison de la presse d’Abidjan, sur le thème « Ensemble pour une UNJCI plus forte et solidaire ». Sur deux listes candidates pour le Conseil exécutif, seule celle conduite par Jean-Claude Coulibaly remplissait les conditions pour l’élection, au regard des textes de l’Union.
L’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire a été portée sur les fonts baptismaux le 25 novembre 1991.
(AIP)
cmas