Cet article a été publié le: 23/06/21 15:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le taux d’admission au CEPE en dessous de 50% à Tanda, Bouna et Mankono

Abidjan, 23 juin 2021 (AIP)- Les résultats de l’examen du Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) rendus publique mardi 22 juin 2021 par la direction des examens et concours (DECO) révèlent un taux d’admission en dessous de 50% dans les Inspection de l’enseignement primaire et préscolaire (IEPP) de Tanda et Bouna ainsi qu’à la direction régionale de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (DREN-A) de Mankono.

L’EPP de Tanda a enregistré un taux de réussite de 47,97% pour 731 candidats déclarés admis sur 1558 impétrants présentés. Ces chiffres sont en deçà de ceux de 2020 qui étaient de 97,17% selon l’inspecteur Deloh André.

A l’IEPP de Bouna, le taux d’admission est passé de 89,30% en 2020 à 37,92% en 2021 pour 1920 élèves de la circonscription ayant pris part à l’examen. Tout comme à l’IEPP de Minignan où ce taux a régressé de 93% en 2020 à 26,54% en 2021.

Le constat est le même à la direction régionale de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (DREN-A) de Mankono. Sur les 8225 postulants qui ont le 08 juin 2021 à travers les cinq inspections de l’enseignement préscolaire et primaire que compte la direction régionale de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (DREN-A) de Mankono, seulement 29,09% d’entre eux ont pu décrocher le CEPE. Contrairement à 2020 où le taux de réussite était de 97,82%.

« C’est malheureusement le vrai résultat des enfants. Nous devons nous remettre à la tâche. C’est le défi de la compétence et de la responsabilité de tous les acteurs de l’école», a indiqué le directeur régional de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (DREN-A) de Mankono, Bernard Ziriga.

Au plan national le taux de réussite a également basculé passant de de 95% en 2020 à 52,51% en 2021.

(AIP)

si/on/tdmsc/sn/tm