Cet article a été publié le: 24/06/21 8:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le village SOS d’Aboisso sollicite davantage d’aides en faveur de ses pensionnaires

Aboisso, 24 juin  2021 (AIP)- Le représentant du manager du village SOS d’Aboisso, Sansan Kambiré Raoul, sollicite les personnes de bonne volonté et les organisations caritatives à davantage d’aides, afin de renforcer la prise en charge des pensionnaires.

M. Kambiré a formulé cette sollicitation, mercredi 23 juin 2021, lors de la célébration de la journée de l’enfant africain à N’zikro dans la sous-préfecture d’Adaou.

Le village SOS offre aux enfants orphelins, abandonnés ou autre cas sociaux, une maison , une famille et une éducation afin de faire d’eux des adultes pour demain. Il intervient aussi dans le développement des communautés et dans la prise en charge de remplacement des enfants, l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, l’éducation et le développement communautaire et œuvre à ce que chaque enfant grandisse dans un climat d’affection, de respect et de sécurité et vole au secours des enfants en difficulté grâce à l’action des donateurs.

Cinq unités de programme y sont développées, à savoir la prise en charge de remplacement avec 96 enfants et jeunes dans des maisons de remplacement, le renforcement de la famille avec 1440 enfants, dans les villes d’Adaou, Aboisso Maféré et Ayamé, une école maternelle et une école primaire avec 356 élèves, un centre de compétence des jeunes  et un centre de prévention et de promotion de la santé.

Le sous-préfet d’Adaou, Mme Kra Raïssa et les responsables d’organismes travaillant dans le social ont pris une part active à cette célébration.

La journée de l’enfant africain commémore le massacre de plusieurs enfants lors d’une marche pour réclamer leurs droits à Soweto  en Afrique du Sud en 1976, rappelle-t-on.

(AIP)

akn/ask