Cet article a été publié le: 18/03/21 21:25 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le WANEP-CI échange avec la jeunesse de Bondoukou sur les causes des violences en période électorale

Bondoukou, 18 mars 2021 (AIP)- Une mission du Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (WANEP-Côte d’Ivoire) séjourne à Bondoukou afin d’échanger avec les leaders de jeunesse et de femmes de la localité sur les causes liées aux  violences en période électorale.

Cette rencontre, qui s’est tenue, jeudi 18 mars 2021 à Bondoukou (Nord-est, région du Gon,tougo), s’inscrit dans le cadre du projet Suivi, analyse et mitigation de la violence électorale (EMAM). Elle vise à créer un cadre de dialogue communautaire pour l’atténuation des risques de violence.

Lors de ces échanges, plusieurs causes liées aux violences électorales ont été mises en relief par les leaders de jeunesse, notamment, le tribalisme, le manque de formation des militants, les rumeurs infondées ainsi que les discours et propos injurieux qui mettent à mal la cohésion sociale.

Le coordonnateur du projet EMAM et chargé de programme alerte précoce aux préventions des conflits à WANEP CI,  Kangah Edgard Richmond, a invité les jeunes militants des partis politiques à se former sur les questions liées au processus électoral pour éviter les troubles pendant le scrutin. Il les a exhortés à tenir un langage apaisé et à avoir de la considération pour les adversaires quels que soient leurs bords politiques.

Créé le 23 mars 2003, le WANEP-CI a pour vision une Côte d’Ivoire paisible et prospère où priment la démocratie, la bonne gouvernance, le respect des droits humains et la justice sociale pour la satisfaction des besoins fondamentaux du peuple.

(AIP)

zaar/fmo