Cet article a été publié le: 27/04/21 11:02 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Lectures coraniques à Yamoussoukro pour Ahmed Bakayoko

Yamoussoukro, 27 avr 2021 (AIP) – La communauté des ressortissants du Worodougou à Yamoussoukro a organisé le dimanche 25 avril 2021 à la grande mosquée de la ville une séance de lectures coraniques pour le repos de l’âme de l’ancien Premier Ministre ivoirien Ahmed Bakayoko.

Selon le président du comité d’organisation (Pco), Méité Boaké, l’ex- Premier Ministre étant considéré comme fils adoptif du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne Houphouët-Boigny, Yamoussoukro ne pouvait que pleurer Ahmed Bakayoko et surtout prier pour lui.

« Le Woroba est essentiellement musulman. Chez nous la meilleure façon de ne pas oublier le mort c’est d’organiser des cérémonies de prières, de lectures coraniques pour lui. C’est la seule façon de demander à DIEU de le maintenir dans son paradis céleste », a-t-il expliqué.

Présente à la cérémonie, la famille biologique d’Ahmed Bakayoko, conduite par son oncle Bakayoko Losséni, a exprimé sa gratitude à la communauté car « cette cérémonie rappelle que Ahmed Bakayoko est parti auprès du Seigneur mais qu’il reste dans le cœur des gens ».

Il s’est félicité que les populations du Woroba n’oublient pas leur « digne fils trop tôt disparu ».

« Nous cherchons la bénédiction pour tous nos défunts pour qu’ils aient une place de choix auprès de DIEU et nous ne cesserons donc pas de prier pour eux », a souligné l’oncle d’Ahmed Bakayoko.

Le ministre gouverneur du district autonome de Yamoussoukro, Augustin Thiam et le député fraichement élu de la ville de Yamoussoukro, Souleymane Diarassouba ont chacun délégué des proches collaborateurs pour soutenir l’initiative de la communauté du woroba.

(AIP)

gso/ask