Cet article a été publié le: 15/03/21 15:40 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le RHDP invite les candidats de EDS de Dabou à reconnaître leur défaite

Dabou, 11 mars 2021 (AIP)- Le directeur de campagne du ministre Essis Emmanuel du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Yannick Nomel, a organisé, mercredi 10 mars 2021, une conférence de presse pour inviter les candidats de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS ) à reconnaître leur défaite et à se mettre au service des populations du Leboutou qui ont grand besoin de développement de paix et de cohésion sociale.

Selon M. Nomel, entouré pour la circonstance de Anet Assalé, candidat suppléant et Salahou Kader, chargé de la gestion des élections, le RHDP qui s’est inscrit dans les différentes étapes de ce processus électoral en prônant la paix et la cohésion sociale comme condition au développement du Leboutou, ne saurait entacher sa victoire d’une quelconque irrégularité.

Pour lui, ces élections législatives ont été démocratiques à la participation de l’ensemble des partis d’opposition avec les résultats très serrés 5686 voix pour le RHDP, soit 29,44% contre 5491 voix pour EDS, soit 28,43% et 2716 voix pour le PDCI, soit 14,06%.

Il a, par ailleurs, salué la commission électorale indépendante (CEI) pour la bonne organisation du scrutin, et la lucidité des observateurs et de la presse. Le directeur de campagne du RHDP a aussi révélé avoir reçu les appels téléphoniques des six autres candidats dont le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) pour les féliciter de leur victoire.

Il a fait savoir que les villages (Mopoyem, Bonn et Bodou), cités comme étant litigieux, ne constituent pas pour eux des enjeux électoraux stratégiques parce que disposant de petits électorats.

(AIP)

bec/apk/fmo