Cet article a été publié le: 10/03/21 16:28 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : le RHDP remporte la majorité absolue des sièges de député (Bilan)

Abidjan, 09 mars 2021 (AIP)- Le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) a remporté la majorité absolue des sièges à l’hémicycle, à l’issue de la proclamation, mardi 09 mars 2021 à Abidjan, des résultats provisoires des élections législatives du 6 mars 2021 par la commission électorale indépendante (CEI).

Le parti au pouvoir a obtenu 137 sièges sur un total de 254 sièges disputés avec ses adversaires, indique un communiqué de la CEI dont l’AIP a reçu copie.

Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS, opposition) remporte huit sièges, Ensemble pour bâtir (EPB), huit sièges, Front populaire ivoirien (FPI), deux sièges, Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), 23 sièges, coalition PDCI-RDA/EDS, 50 sièges. Les indépendants quant à eux s’en sortent avec 26 sièges.

La CEI, stipule le communiqué, décide qu’il est sursis de plein droit à l’élection du député de la circonscription n° 97 Arikokaha, Niakaramandougou et Tortiya, communes et sous-préfectures et y procédera à une nouvelle élection dans un délai d’un mois, à compter de la date initialement prévue pour la tenue du scrutin.

Le recensement général des votes du scrutin législatif du 06 mars 2021 se chiffre à 7.359.399 en termes d’inscrits, à 2.788.022 de votants, 82.184 bulletins nuls, 34.083 bulletins blancs, 2.705.838 de suffrages exprimés et un taux de participation de 37,88%.

La campagne électorale pour les élections législatives du 06 mars 2021 en vue du renouvellement des instances de l’Assemblée nationale, s’est ouverte ce vendredi 26 février 2021 pour se refermer le 04 mars.

Il s’agit des secondes élections législatives depuis le référendum constitutionnel ayant instauré la Troisième République en 2016 et mis en place le bicamérisme. Boycottées par les principaux partis d’opposition, les précédentes législatives en décembre de la même année ont été remportées par le RHDP, qui a obtenu la majorité absolue des suffrages et 167 sièges sur 255 que compte l’Assemblée nationale. Les sièges restants étant principalement remportés par des candidats indépendants.

Contrairement à 2016, les principaux partis d’opposition ont décidé de participer au scrutin, à l’exception de Générations et peuples solidaires (GPS) de Guillaume Soro (en exil), ainsi que quelques partis politiques mineurs. Le Parti unifié (RHDP) du Chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara entend pour sa part, renforcer sa majorité à l’Hémicycle.

Le gouvernement ivoirien espère d’ailleurs se tailler cette bonne majorité à l’Assemblée nationale pour soutenir le programme de société du Président de la République. L’opposition, qui n’était pas à la présidentielle entendait pour sa part faire voter le maximum de ses candidats aux législatives afin d’arracher le pouvoir législatif au camp Ouattara qui visiblement pourra mettre à exécution son programme de société.

Le Conseil constitutionnel confirmera ou infirmera les résultats provisoires proclamés par la CEI

(AIP)

gak/bsp/tm