Cet article a été publié le: 11/06/21 15:27 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives partielles à Grand-Bereby et Dogbo: les candidats prônent la cohésion sociale

San-Pedro, 11 juin 2021 (AIP)-Les candidats à l’élection législative partielle dans la circonscription électorale de Dogbo et Grand-Bereby invitent leurs militants et sympathisants à œuvrer pour la préservation de la cohésion sociale durant le processus électoral.

Les candidats ou les membres de leurs équipes rencontrés, durant la campagne électorale ouverte le 4 juin et clôturée jeudi à minuit, ont lancé des messages d’apaisement, invitant au calme et à la sérénité pour préserver les liens d’amitié et de fraternité entre les populations à l’issue du scrutin.

Ils souhaitent que le vainqueur de ces élections soit accepté de tous, afin que la date du 12 juin reste gravée dans les annales.

«C’est une occasion d’appeler l’ensemble de nos militants à cultiver cet esprit de paix et l’ensemble des chefs et de tous les acteurs à toujours œuvrer pour qu’on puisse préserver la cohésion au niveau de notre cité et mettre en avant l’intérêt supérieur du développement de Grand-Bereby», a déclaré le candidat indépendant Konan Kouamé Armand. Il bénéficie du soutien du candidat indépendant Sarré Gnépo Edmond qui s’est rallié à sa cause et invite ses partisans à lui accorder leurs suffrages.

Le député sortant Hié Pawa Cyrile invite ses militants à retourner aux urnes pour faire leur choix dans la sérénité et la vigilance, leur conseillant d’alerter les forces de l’ordre pour les petits soupçons de troubles qu’ils enregistreront sur le terrain. Le candidat indépendant Gnaoué Guy Jérôme qui s’est rallié à lui, prône le même message de paix.

«Ici nous sommes tous des amis et des frères…. Notre souhait le plus absolu est que quel que soit le résultat de cette élection, cette famille soit soudée.», a fait savoir pour sa part le candidat suppléant du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Doumbia Noumory.

Du côté du Front Populaire ivoirien (FPI), le directeur de campagne de la candidate Youlo Rose épouse Gnépa, Marius Dadié, a indiqué que son parti est résolument engagé pour une reprise apaisée. «L’élection est un jeu et après ce jeu nous vivrons ensemble. C’est pourquoi nous devons nous surpasser et aller à l’essentiel.», a-t-il souligné.

Pour cette reprise du scrutin, certaines personnes de la localité évoquent l’existence d’une tension entre les équipes des candidats. Les aux autorités locales rassurent que les dispositions sont prises pour la sécurisation du scrutin.

Les six candidats engagés dans la compétition pour un siège de député à l’assemblée nationale ont achevé leur campagne jeudi à minuit dans un environnement apaisé.

Les 23.602 électeurs de la circonscription électorale iront aux urnes samedi dans 60 lieux et 80 bureaux de vote.

Le scrutin du 06 mars s’était déroulé sans heurt dans la circonscription électorale 174 de Dogbo et Grand-Bereby. Toutefois, les résultats ont été annulés par le conseil constitutionnel à l’issue du contentieux électoral relatif aux plaintes d’un candidat portant sur certains dysfonctionnements.

(AIP)

nbf/ask