Cet article a été publié le: 27/03/21 9:10 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/L’Eglise est une création de Dieu pour régénérer et restaurer l’homme selon le révérend docteur Dion Robert 

Abengourou, 27 mars 2021 (AIP)- L’Eglise a été créée par Dieu pour régénérer et restaurer l’homme dégénéré par le pêché, a affirmé, jeudi 25 mars 2021 à Abengourou, le fondateur de l’Église Protestante Baptiste Œuvres et Mission internationale (EPBOMI), le Révérend Docteur Dion Yayé Robert; qui animait une conférence sur le thème « l’histoire de l’Église ».

Le guide religieux est présent à Abengourou dans le cadre d’une évangélisation à Abengourou, a indiqué que l’église a débuté dans le ciel puis a été reproduite sur la terre pour réformer l’image et l’esprit de l’homme.

« C’est à travers l’église que la religion de Dieu vient sur l’humanité », a révélé le Rév Docteur Dion Yayé Robert, en présence des autorités traditionnelles et administratives de la ville et des représentants des communautés sœurs.

Selon le fondateur de l’EPBOMI, l’église n’a jamais désigné un bâtiment, « c’est l’assemblée, l’ensemble des familles », a précisé Dion Yayé Robert soulignant que l’église « ce n’est pas la religion, mais la relation entre frères et avec Dieu ».

Le conférencier a fait savoir que l’église « communion de Dieu avec l’homme » a débuté dans le jardin d’Éden, et a été mise en difficulté avec la chute de l’homme depuis Adam et Eve en passant par Abel et Caïn, Noé et Abraham le patriarche de la foi jusqu’à Jacob.

Pour la pérennité de son église, Dieu a toujours gardé son esprit et confié la responsabilité à ces personnages bibliques pour conduire la repentance jusqu’à l’arrivée de Jésus-Christ qui s’est donné en sacrifice suprême pour sauver le monde a fait remarquer l’homme de Dieu.

La campagne d’évangélisation démarrée mardi a pour thème principal « Jésus-Christ, Roi des Rois qui sauve ». Elle rassemble les fidèles de l’EPBOMI de Daoukro, Bondoukou, Abidjan Abengourou, Adzopé. Elle s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement de capacités de la communauté pour favoriser le réveil spirituel pour une cohésion sociale bien intégrée.

La mission d’évangélisation se poursuit vendredi à travers la ville, la formation des pasteurs et la remise de dons divers au Roi, à la police, à la gendarmerie, aux prisonniers et aux malades. Elle prend fin dimanche avec un culte au siège de l’EPBOMI de la région d’Abengourou.
(AIP)
nam/tm