Cet article a été publié le: 21/11/21 15:47 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’enfance célébrée dans le village de Doubô (Divo)

Divo, 21 nov 2021 (AIP) – L’ONG Eau-Vie-Environnement (EVE) a organisé avec ses partenaires, les festivités de la journée mondiale de l’enfance 2021, samedi 20 novembre 2021, dans le village de Doubô, situé à 20 km de Divo, dans la sous-préfecture de Didoko, avec un accent particulier mis sur la protection des enfants dans la production du cacao.

Ces festivités ont été présidées par le sous-préfet de Didoko, N’Goran Amenan Marie-Laure, et ont eu pour cadre la cour de l’école primaire publique de Doubô, où se sont retrouvés les élèves et parents d’élèves des localités environnantes, à savoir Kofikankro, Gnandi, Goudi, et UAU. L’école primaire d’UAU a été victorieuse de la majorité des jeux-concours organisés.

Les représentants de l’école de UAU, grande victorieuse des concours et les organisateurs

La présidente de l’ONG EVE, Marina Kouassi, a expliqué que le choix du village de Doubô pour célébrer cette journée se justifie par l’adhésion des populations au ‘’Programme cocoa life’’ des partenaires, Mondelez international et Solidaridad, dont l’un des objectifs est la lutte contre le travail des enfants dans la cacao-culture.

La célébration a été marquée par un défilé des élèves dans le village, une finale de Maracana entre écoles, des concours de dessins, de chants et de danses, tous autour des thèmes, « Réinventons un avenir meilleur pour chaque enfant », et « L’approche du programme Cocoa life pour la protection et la lutte contre le travail des enfants dans la production du cacao en Côte d’Ivoire ».

Mme Marina Kouassi a expliqué qu’il ne s’agit pas « d’empêcher que les enfants accompagnent leurs parents dans les champs de cacao, mais qu’ils ne soient pas soumis aux travaux pénibles, quand ils vont dans les champs, en dehors des jours d’écoles ». Les travaux non pénibles que l’enfant apprend avec ses parents au champ sont socialisants pour lui, a fait remarquer la présidente d’EVE.

L’ONG EVE a en charge 343 communautés productrices de cacao, dans la réalisation du ‘’Programme cocoa life’’, qui aborde plusieurs thématiques, dont la protection de l’enfant, le développement communautaire axé sur le potentiel des femmes, l’environnement. Concernant les enfants, EVE sensibilise à leur protection contre les travaux pénibles, à leur scolarisation, et à l’établissement d’extraits d’actes de naissance pour ceux n’en n’ont pas.

(AIP)

jmk/tm