Cet article a été publié le: 19/09/20 13:24 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les acteurs de la filière gingembre de Tiassalé invités à s’organiser

Tiassalé, 19 sept 2020 (AIP)- Les acteurs de la filière gingembre de Tiassalé ont été sensibilisés le vendredi 18 septembre 2020, sur la nécessité pour eux de mettre en place une organisation interprofessionnelle agricole (OIA).

Réunis à la salle des réunions de la préfecture de Tiassalé en atelier, les acteurs de la filière ont été entretenus par Nguetta Nguessan, chef de service “Organisations professionnelles agricoles” du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Dans sa présentation, il a indiqué que le gingembre constitue une filière d’avenir tout aussi importante que certaines cultures pérennes, tout en notant que  le prix du kilogramme se négocie parfois à 400 FCFA. Dès lors, il est important que les producteurs qui sont au début de la chaîne, prennent conscience de l’importance de cette spéculation et s’organisent pour pour en tirer un meilleur profit.

Toutefois, M. Nguetta a donné les conditions et les critères à respecter pour créer une organisation professionnelle agricole. Au nombre de ces critères et conditions, il a rappelé la loi du nombre (plus de la moitié des producteurs) mais aussi la productivité (plus de la moitié de la production nationale).

Puis, le formateur a relevé que la reconnaissance de la filière gingembre à travers la création de la l’interprofession, en plus d’accroître les opportunités pour les acteurs, leur donne la possibilité d’un appui. En tout état de cause, l’interprofession est bénéfique pour la filière en termes d’opportunités au delà des frontières à l’instar des grands pays producteurs comme l’Inde, a conclu Nguetta.

Au terme de l’atelier de formation, un comité ah doc représentatif des acteurs de la filière (deux pour les producteurs, un pour les commerçants et un pour les usiniers) a été mis en place. Sous la tutelle du directeur départemental de l’Agriculture et avec l’appui de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), ce comité aura la charge de recenser tous les acteurs de la filière en vue de la création de l’interprofession.

(AIP)

kd/cmas