Cet article a été publié le: 4/07/22 14:06 GMT

Côte d’Ivoire – AIP/ Les acteurs du baccalauréat 2022 dans le Béré et le Worodougou invités à se départir de la fraude

Séguéla, 04 juil 2022 (AIP) – Les candidats, surveillants et autres membres des secrétariats prenant part au baccalauréat 2022 dans les régions du Worodougou et du Béré ont été invités à se départir de la fraude à l’occasion du lancement des épreuves écrites, lundi 4 juillet 2022, respectivement à Séguéla et Mankono.

« Chacun doit être respectueux des consignes qui régissent cet examen pour ne pas jeter l’opprobre sur l’institution qu’est l’Ecole ivoirienne. Je sais compter sur vous », a déclaré le préfet de la région du Worodougou, préfet du département de Séguéla, Diarrassouba Karim, aux enseignants réunis au secrétariat du centre du lycée moderne Dominique Ouattara.

Quant au secrétaire général de la préfecture de Mankono, Kouadio Benoit qui a lancé les épreuves écrites en présence du directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) Bernard Ziriga et du président du centre, professeur Kpan Victor de l’université Alassane Ouattara de Bouaké, il a exhorté les candidats à ne recourir qu’à leurs capacités intellectuelles et pas à autre chose.

A Mankono, ce sont 880 candidats repartis dans deux centres, à savoir 600 au lycée moderne et 280 au collège privé Iblo Fofana qui prennent part aux épreuves écrites du baccalauréat.

A Séguéla, ils sont au nombre de 1 236 dont 607 au collège privé Les élites.

(AIP)

tdmsc/kad/kkp/ask